Manifeste de Prague (espéranto)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manifeste de Prague.
Mark Fettes, rédacteur principal de ce manifeste, est l’actuel président de l’association mondiale d’espéranto depuis 2013.

Le Manifeste de Prague est un document adopté en juillet 1996 à Prague lors du 81e congrès mondial d’espéranto, qui décline en 7 points les buts du mouvement en faveur de l'espéranto. Ces 7 points sont reproduits ici, en français puis dans la langue internationale. Son principal rédacteur est l’actuel président de l’Association mondiale d’espéranto, Mark Fettes.

Voir aussi la Déclaration de Boulogne (espéranto) de 1905.

Démocratie

Un système de communication qui privilégie toujours certains citoyens, mais exige d'autres qu'ils consentent des années d'effort pour atteindre un degré moindre de compétence, est fondamentalement antidémocratique. Bien que l'espéranto, comme toute langue, ne soit pas parfait, il dépasse de loin tous ses rivaux comme moyen de communication égalitaire à l'échelle mondiale. Nous affirmons que l'inégalité linguistique entraîne une inégalité de communication à tous les niveaux, y compris au niveau international. Nous sommes un mouvement en faveur d'une communication démocratique.

Demokratio

Komunika sistemo, kiu tutvive privilegias iujn homojn, sed postulas de aliaj, ke ili investu jarojn da penoj por atingi malpli altan gradon de kapablo, estas fundamente maldemokratia. Kvankam, kiel ĉiu lingvo, Esperanto ne estas perfekta, ĝi ege superas ĉiun rivalon en la sfero de egaleca tutmonda komunikado. Ni asertas, ke lingva malegaleco sekvigas komunikan malegalecon je ĉiuj niveloj, inkluzive de la internacia nivelo. Ni estas movado por demokratia komunikado.