Mécénat

Page d'aide sur l'homonymie Pour la personnalité romaine, voir Mécène.
Laurent de Médicis, dit Laurent le Magnifique, l'un des premiers mécènes. Détail d'une fresque de Benozzo Gozzoli.

Le mécénat désigne le fait d'aider et peut être par la suite de promouvoir des arts et des lettres par des commandes ou des aides financières privées, que le mécène soit une personne physique ou une personne morale, comme une entreprise. Dans une acception plus large, il peut s'appliquer également à tout domaine d'intérêt général : recherche, éducation, environnement, sport, solidarité, innovation, etc[1],[2].

Au cœur du mécénat se développe de plus en plus le mécénat d’entreprise[3] qui se définit comme un soutien financier, humain ou matériel apporté sans contrepartie directe par une entreprise, mais aussi grâce à la générosité de certains milliardaires[4]. En fiscalité et en comptabilité, il est considéré comme un don. Concrètement, le mécénat bénéficie d'un régime fiscal avantageux dans la mesure où il existe une disproportion marquée entre le versement et les contreparties reçues.Le mécénat n'est cependant pas à confondre avec le parrainage car il ne demande pas — à l'inverse du parrainage — une contrepartie.

Dans d'autres langues
català: Mecenatge
dansk: Mæcenat
Deutsch: Mäzenatentum
English: Patronage
Esperanto: Mecenatismo
español: Mecenazgo
euskara: Mezenasgo
suomi: Mesenaatti
galego: Mecenado
עברית: מצנט
italiano: Mecenatismo
日本語: メセナ
ქართული: მეცენატი
lietuvių: Mecenatas
occitan: Mecenat
polski: Mecenat
português: Mecenato
українська: Меценатство
მარგალური: მეცენატი