Littérature turque

Une page de Dîvân-ı Fuzûlî, un recueil de poème du e siècle du poète ottoman Fuzûlî

La littérature turque est l'ensemble des textes écrits et oraux composés en turc, soit dans sa forme turc ottoman ou dans sa forme actuelle comme celle parlée en Turquie aujourd'hui. La langue ottomane turque, qui constitue la base de la plupart des corpus écrits, a été fortement influencé par le persan et l'arabe et a utilisé une variante de l'alphabet perso-arabe.

Histoire

L'histoire de la littérature turque s'étend sur une période de près de 1 300 ans, à partir de l'alphabet de l'Orkhon datant du VIIIe siècle et originaire de Mongolie actuelle. À la suite de cette période, entre le IXe et le XIe siècle, les peuples nomades turcs de l'Asie centrale ont gardé une tradition orale des épopées, comme le Livre de Dede Korkut des Oghouzes et l’Épopée de Manas des Kirghizes.

À la fin du XIe siècle, les Turcs ont commencé à s'installer en Anatolie, et, en plus des traditions orales, il s'est développé une tradition littéraire écrite proche du style arabe et de la littérature persane. Les 900 ans suivant, jusqu'à peu de temps avant la chute de l'Empire ottoman en 1922, les traditions orales et écrites restent largement indépendantes l'une de l'autre.

Dans d'autres langues