Le Dernier Samouraï

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir The Last Samurai (homonymie).
Le Dernier Samouraï
Description de l'image Thelastsamurai-logo.svg.
Titre original The Last Samurai
Réalisation Edward Zwick
Scénario Histoire :
John Logan
Adaptation:
John Logan
Edward Zwick
Marshall Herskovitz
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau de la Nouvelle-Zélande  Nouvelle-Zélande
Drapeau des États-Unis  États-Unis
Drapeau du Japon  Japon
Genre Épopée
Drame
Samouraï
Durée 154 minutes
Sortie 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Dernier Samouraï (The Last Samurai) est un film américain réalisé par Edward Zwick, sorti en 2003. Le film est une adaptation libre des évènements de la rébellion de Satsuma en 1877.

Synopsis

Le film s'inspire partiellement de la rébellion de Satsuma en 1877, une rébellion de samouraïs dirigée par Takamori Saigō contre l'armée impériale japonaise, et de l'histoire de Jules Brunet, un officier français qui démissionna de l'armée française par fidélité envers le dernier shogun Tokugawa Yoshinobu qui avait précédemment passé un traité d'amitié avec Napoléon III.

En 1876, Nathan Algren, un vétéran des guerres indiennes, est engagé par le politicien et conseiller de l'empereur Meiji, Omura. Celui-ci souhaite se débarrasser d'un ancien général de l'armée nippone, le légendaire samouraï Katsumoto, et engage Algren pour qu'il entraîne l'armée japonaise.

Tandis que les conscrits japonais attendent dans une forêt dans le Yoshino l'arrivée des samouraïs, ces derniers attaquent et les massacrent. Algren est capturé et emmené dans le village du fils de Katsumoto, Nobutada, loin dans les montagnes. Au contact quotidien avec des samouraïs, Algren est séduit par leur état d'esprit et leurs valeurs, qu'essaye de préserver Katsumoto. C'est aux côtés des samouraïs qu'il prend part à la fin de l'ancien ordre, guidé par son sens de l'honneur.

Katsumoto revient à Tokyo, la capitale impériale. De nouvelles lois vont à l'encontre de l'ordre des samouraïs. Katsumoto plaide leur cause auprès de l'empereur, mais il est rejeté. Il retourne dans les montagnes avec Algren, et bientôt l'armée vient livrer combat.

Au cours de l'unique bataille, où le nombre et la supériorité de l'équipement sont du côté de l'armée gouvernementale, les rebelles infligent de lourdes pertes à l'armée, mais perdent la bataille. Katsumoto, gravement blessé par les tirs d'une mitrailleuse Gatling, demande à Algren de l'aider à pratiquer le seppuku.

Algren survit, et remet le sabre de Katsumoto à l'empereur, qui révise alors son jugement et désavoue Omura ainsi que l'ambassadeur des États-Unis.

Dans d'autres langues
Deutsch: Last Samurai
Bahasa Indonesia: The Last Samurai
Кыргызча: Акыркы самурай
Bahasa Melayu: Filem The Last Samurai
Nederlands: The Last Samurai
português: O Último Samurai
srpskohrvatski / српскохрватски: The Last Samurai
slovenčina: Posledný samuraj
српски / srpski: Последњи самурај
Türkçe: Son Samuray
vepsän kel’: Jäl'gmäine samurai
მარგალური: ეკონია სამურაი
中文: 最後武士