Kim Clijsters

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clijsters.

Kim Clijsters
Image illustrative de l’article Kim Clijsters
19e OPEN GDF SUEZ - 2011 - WTA Paris.
Carrière professionnelle
1997 - 2007
2009 – 2012[1]
PaysDrapeau de la Belgique Belgique
Naissance (35 ans)
Bilzen
Taille200px, 1,74 m (5 9)
Prise de raquetteDroitière
Revers à deux mains
Gains en tournois24 442 340 $
Hall of FameMembre depuis 2017
Palmarès
En simple
Titres41
Finales perdues19
Meilleur classement1re (11/08/2003)
En double
Titres11
Finales perdues9
Meilleur classement1re (04/08/2003)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust.R-G.Wim.US.
SimpleV (1)F (2)1/2V (3)
Double1/4V (1)V (1)1/4
Mixte1/8F (1)1/8
Titres par équipe nationale
Fed Cup1 (2001)

Kim Antonie Lode Clijsters (prononcé en néerlandais, [kɪm ˈklɛistərs] Écouter), née le à Bilzen, est une joueuse de tennis professionnelle belge. Elle est la fille du footballeur Lei Clijsters. Elle a connu une première carrière de 1997 à 2007. Le , elle annonce son retour sur le circuit WTA[2] au tournoi de Cincinnati en août 2009. Sa carrière prend définitivement fin lors de l'US Open 2012.

Joueuse puissante, souvent contrariée par des blessures, elle a remporté quarante-et-un tournois en simple sur le circuit WTA, dont l'US Open en 2005, 2009 et 2010, l'Open d'Australie en 2011 ainsi que trois Masters (2002, 2003 et 2010). Sa victoire à l'US Open de tennis 2005 lui a permis de décrocher à l'époque le plus gros chèque de l'histoire du sport féminin, à savoir 2,2 millions de dollars. Elle a perdu quatre autres finales dans les épreuves majeures, dont trois contre sa compatriote Justine Henin. Elle a aussi décroché une Fed Cup en 2001.

Elle a également gagné onze titres en double dans sa carrière dont Roland-Garros et Wimbledon en 2003. À la suite de ces succès, elle a atteint la première place mondiale en double le . Elle a réussi la performance d'être à la fois no 1 mondiale en simple et en double le [3].Au cours de sa seconde carrière, elle a partagé le record de titres en Grand Chelem en tant que mère, codétenu par Margaret Smith Court. Le 14 février 2011, elle devint la première mère numéro 1 mondiale de l'histoire du tennis.

Sommaire

Dans d'autres langues
Afrikaans: Kim Clijsters
aragonés: Kim Clijsters
العربية: كيم كلايسترز
беларуская: Кім Клейстэрс
български: Ким Клейстерс
català: Kim Clijsters
Deutsch: Kim Clijsters
emiliàn e rumagnòl: Kim Clijsters
English: Kim Clijsters
Esperanto: Kim Clijsters
español: Kim Clijsters
euskara: Kim Clijsters
Gaeilge: Kim Clijsters
hrvatski: Kim Clijsters
Bahasa Indonesia: Kim Clijsters
italiano: Kim Clijsters
Lëtzebuergesch: Kim Clijsters
Limburgs: Kim Clijsters
lietuvių: Kim Clijsters
latviešu: Kima Kleistersa
македонски: Ким Клајстерс
Nederlands: Kim Clijsters
português: Kim Clijsters
română: Kim Clijsters
srpskohrvatski / српскохрватски: Kim Clijsters
Simple English: Kim Clijsters
slovenčina: Kim Clijstersová
slovenščina: Kim Clijsters
српски / srpski: Ким Клајстерс
svenska: Kim Clijsters
Türkçe: Kim Clijsters
українська: Кім Клейстерс
Tiếng Việt: Kim Clijsters
Yorùbá: Kim Clijsters