Junkers Ju 52

Junkers Ju 52/3m g7e
Vue de l'avion.
Un Junkers Ju 52 au sol

ConstructeurDrapeau : Allemagne Junkers
RôleAvion de transport
Premier vol
Mise en service
Date de retrait
Nombre construits4 845
Équipage
2 pilotes et 1 opérateur radio
Motorisation
MoteurBMW 132T (en)
Nombre3
Type9 cylindres en étoile refroidis par air
Puissance unitaire715 ch (526 kW)
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure29,25 m
Longueur18,90 m
Hauteur4,50 m
Surface alaire110,50 m2
Masses
À vide6 510 kg
Avec armement9 200 kg
Maximale10 990 kg
Performances
Vitesse maximale265 km/h
Plafond5 490 m
Rayon d'action870 km
Armement
Interne18 fantassins ou parachutistes, ou 12 blessés sur civières
Externe1 mitrailleuse MG 131 de 13 mm en position dorsale et 2 MG 15 de 7,92 mm latérales

Le Junkers Ju 52 (surnommé Tante Ju en allemand, Iron Annie par les Anglais), était un avion de transport en tôle ondulée fabriqué par la firme allemande Junkers à partir des années 1930. Construit à plus de 4 800 exemplaires, il a été utilisé par de nombreuses compagnies aériennes, mais aussi comme avion de transport militaire et bombardier pendant la Seconde Guerre mondiale. Preuve de sa robustesse, trois exemplaires du Junkers Ju 52/3m g4e ont été utilisés par les Troupes d'aviation suisses jusque dans les années 1980[1].

Conception

À l'origine conçu comme un avion de transport civil monomoteur, le premier Junkers Ju 52 fait son vol inaugural en . Sa structure en tôle ondulée lui apporte alors une robustesse inédite pour l'époque, mais l'avion est clairement sous-motorisé. Aussi, dès , le septième exemplaire du Ju 52 reçoit deux moteurs supplémentaires sur les ailes, et dispose alors de 3 Pratt & Whitney Hornet de 550 chevaux. Capable de transporter 17 passagers, le Junkers Ju 52 entre en service en 1932 dans la Lufthansa et fait rapidement l'objet de commandes d'autres compagnies aériennes.

La Luftwaffe manifeste vite son intérêt pour le Junkers Ju 52, qu'elle destine à la fois au transport militaire (de matériel ou de parachutistes) et au bombardement. Une version spéciale est donc construite à partir de 1934, capable d'emporter 1 500 kg de bombes ainsi que des mitrailleuses pour assurer sa défense. Bien que l'avion ait été utilisé largement pendant la Seconde Guerre mondiale, sa faible vitesse et son armement très limité ne lui laissaient que peu de chance face aux avions ennemis, ce qui explique en partie le nombre élevé d'exemplaires perdus pendant le conflit. La capacité du Junkers Ju 52 à opérer à partir de pistes courtes et sommairement aménagées était fort appréciée.

De nombreuses versions du Junkers Ju 52 ont été construites pendant toute la Seconde Guerre mondiale, avec des moteurs de plus en plus puissants, de meilleurs équipements électroniques (radio, etc.) ou des équipements spéciaux comme des skis pour atterrir sur la neige. La fabrication était répartie entre plusieurs usines situées en Allemagne, en France et en Hongrie. Après la guerre, la France et l'Espagne ont construit leurs propres versions, désignées respectivement AAC.1 Toucan et CASA 352, et utilisées jusqu'au début des années 1960.

Dans d'autres langues
Afrikaans: Junkers Ju 52
български: Junkers Ju 52/3m
brezhoneg: Junkers Ju 52
català: Junkers Ju 52
čeština: Junkers Ju 52
Ελληνικά: Junkers Ju 52
English: Junkers Ju 52
Esperanto: Junkers Ju 52
español: Junkers Ju 52
euskara: Junkers Ju 52
עברית: יונקרס Ju 52
hrvatski: Junkers Ju 52
magyar: Ju 52
italiano: Junkers Ju 52
한국어: 융커스 Ju 52
Lëtzebuergesch: Junkers Ju 52/3m
Nederlands: Junkers Ju 52/3m
português: Junkers Ju 52
русский: Junkers Ju 52
Simple English: Junkers Ju 52
slovenčina: Junkers Ju 52
slovenščina: Junkers Ju 52
српски / srpski: Јункерс Ju 52
українська: Junkers Ju 52
Tiếng Việt: Junkers Ju 52