Juillet 1794

Événements

27 juillet : arrestation de Robespierre.


  • Nuit du 23 au 24 juillet : découverte d’un complot jacobin à Vienne. Johann Hackel, Andreas von Riedel, Franz Hebenstreit, Heinrich Jeline, Jakob Ignaz Jutz, Ignace Martinovics (hu), Cajetan von Gilowsky sont arrêtés[1].
  • 26 juillet (8 thermidor an an II), France : Robespierre monte à la tribune de la Convention et expose son programme : maintien de la Terreur, renouvellement du Comité de sûreté générale et subordination totale au Comité de salut public. Il annonce des sanctions contre les « fripons » et dénonce les députés modérés. Il ne nomme personne et tous se sentent menacés. Il n'obtient aucun vote de la Convention. Le soir, il rallie à son programme la majorité du Club des jacobins.
  • 31 juillet (13 thermidor an an II), France : démantèlement de l'appareil de Terreur : les Comités de salut public et de sûreté générale sont replacés sous la règle du renouvellement mensuel des membres, et pour éviter les membres permanents, un député ne peut y être réélu qu'après un délai d'un mois.
Dans d'autres langues