Juana Doña

Juana Doña
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Juana Doña Jiménez (Madrid, - Barcelone, ) a été une dirigeante communiste, féministe, syndicaliste et écrivaine espagnole.

Dernière femme condamnée à mort en Espagne, Juana Doña était, pour son ami l'écrivain Manuel Vázquez Montalbán, la « seconde dame du communisme espagnol » après la Pasionaria (Dolores Ibárruri)[1],[2]. Elle participera également à la fondation du MLF[2],[3].

Dans d'autres langues
español: Juana Doña