Joual

Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Joualle.

Le joual ou choual (du français cheval) est un sociolecte du français québécois issu de la culture populaire urbaine de la région de Montréal[1]. Depuis que le joual a obtenu une certaine forme de reconnaissance grâce à certains auteurs et artistes québécois comme Michel Tremblay (Les Belles-sœurs, 1968[2]), le terme a pris une valeur identitaire pour désigner le français populaire du Québec, voire le français québécois en général. À strictement parler ce dernier emploi du mot est abusif[3], mais il demeure présent dans la culture populaire, dans les débats visant à répondre à la question : quelle langue devrions-nous parler au Québec[4]?

Dans d'autres langues
беларуская (тарашкевіца)‎: Жуаль
English: Joual
español: Joual
polski: Joual
русский: Жуаль
粵語: 朱華勒話