Jeux olympiques d'été de 2000

Jeux olympiques d'été de 2000
Logo
Localisation
Pays hôteDrapeau de l'Australie Australie
Ville hôteSydney
DateDu 15 septembre au 1eroctobre 2000
Ouverture officielle parWilliam Deane
Gouverneur général d'Australie
Participants
Pays199
Athlètes10 651
(6 582 masc. et 4 069 fém.)
Compétition
Nouveaux sportsTaekwondo, Trampoline, Triathlon et Water-polo féminin
Nombre de sports28
Nombre de disciplines300
Épreuves300
Symboles
Serment olympiqueRechelle Hawkes
Hockeyeuse australienne
Flamme olympiqueCathy Freeman
Athlète australienne
MascotteOllie, Syd et Millie

Les Jeux olympiques d'été de 2000, jeux de la XXVIIe olympiade de l'ère moderne, se sont déroulés à Sydney (Nouvelle-Galles du Sud, Australie) du 15 septembre au 1er octobre 2000. Ces derniers jeux du millénaire sont les deuxièmes à se tenir en Australie quarante-quatre ans après Melbourne en 1956.

Le comité d'organisation (SOCOG) est composé de 2 500 personnes et est assisté par 50 000 volontaires. Les compétitions se répartissent sur 36 sites. La plus grande partie des épreuves, ainsi que le village des athlètes sont concentrés dans le parc olympique de Homebush Bay près du centre-ville de Sydney. 199 nations et 10 651 athlètes (dont 4 069 femmes) prennent part à 300 épreuves dans 28 sports, dont le taekwondo et le triathlon qui font leur première apparition officielle au programme olympique.

Avec ses cinq médailles obtenues, la sprinteuse américaine Marion Jones fut considérée pendant longtemps comme l'héroïne de ces jeux, avant que le scandale de dopage lié au laboratoire Balco éclate. Après avoir avoué fin 2007 la prise de substances interdites, elle fut contrainte de restituer au CIO ses médailles obtenues à Sydney[1].

Comme tous les Jeux olympiques organisés dans l'hémisphère sud (à l'exception de ceux de Melbourne), l'appellation ne correspond pas à la saison en cours. Ainsi, les Jeux olympiques d'été de Sydney se sont en fait déroulés à la toute fin de l'hiver austral et au début du printemps.

Élection de la ville hôte

L’Australie n’avait pas accueilli cet évènement depuis les Jeux olympiques d'été de 1956 à Melbourne, les villes de Brisbane et Melbourne furent battues aux élections des jeux d’été de 1992 et 1996. En 1989, la ville de Sydney et le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud obtiennent le soutien du comité olympique australien à la candidature des jeux de l’an 2000. Immédiatement, Sydney obtient un large soutien de la population, des entreprises et des médias locaux.

Le , au cours de sa 101e session tenue à Monaco, le Comité international olympique décide de confier l'organisation les derniers Jeux olympiques du millénaire à Sydney[2]. Après une présentation de 30 minutes de chaque candidat, les membres du CIO désignent la ville australienne à l’issue du 4e tour de scrutin. Sydney devance la ville de Pékin de deux voix seulement. Les autres finalistes Manchester, Berlin et Istanbul sont éliminés lors des tours précédents. Deux autres villes retirèrent leur candidature au cours du processus d'appel d'offres : Milan et Brasilia.

Résultats officiels du scrutin
Villes Pays Tour 1 Tour 2 Tour 3 Tour 4
Sydney Drapeau de l'Australie Australie 30 30 37 45
Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine 32 37 40 43
Manchester Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 11 13 11 -
Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne 9 9 - -
Istanbul Drapeau de la Turquie Turquie 7 - - -
Dans d'autres langues
Аҧсшәа: Сиднеи 2000
беларуская (тарашкевіца)‎: Летнія Алімпійскія гульні 2000 году
Bahasa Indonesia: Olimpiade Musim Panas 2000
Кыргызча: Сидней 2000
Nāhuatl: Sydney 2000
norsk nynorsk: Sommar-OL 2000
srpskohrvatski / српскохрватски: Olimpijada 2000
Simple English: 2000 Summer Olympics