Iñaki de Juana Chaos

Iñaki de Juana Chaos
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance José Ignacio de Juana Chaos
Naissance (62 ans)
Legazpi, Espagne
Nationalité Espagnole
Profession
Infirmier
Autres activités
Dirigeant d' ETA

José Ignacio de Juana Chaos, plus connu sous le nom d'Iñaki de Juana Chaos, né le à Legazpi, est un militant de l'organisation ETA. Il a été jugé responsable de vingt-cinq assassinats, qu'il a déclaré ne pas regretter [1], et a montré publiquement sa satisfaction lors de plusieurs assassinats commis par l'ETA tandis qu'il était en prison. Incarcéré à la fin des années 1980, il a été condamné à presque 3 000 années de prison, et en a purgé dix-huit [2].

Après une grève de la faim de 114 jours, il a été mis en semi-liberté au début du mois de mars 2007. Il est actuellement en liberté après avoir purgé sa peine [2].

Enfance

Baptisé sous le nom de José Ignacio de Juana Chaos, sa famille n'est ni basque, ni proche du nationalisme basque. Son père, Daniel de Juana Rubio, est un médecin originaire de Miranda de Ebro, dans la province de Burgos en Castille-et-León. Il participe à la guerre civile espagnole comme lieutenant dans l' armée franquiste, est décorée d'une médaille de campagne, de deux croix rouges et d'une croix de guerre. En 1943, Daniel de Juana adhère à la Phalange. La mère de José Ignacio, Esperanza Chaos, née dans les années 1920 à Tétouan, alors capitale du Protectorat espagnol au Maroc, est la fille d'un militaire qui était en garnison là-bas à l'époque.

L'emploi de médecin d'entreprise dans l'une des aciéries du Guipuscoa obtenu par son époux amène le jeune couple à s'installer dans cette région. La maison ou naissent et grandissent leurs deux enfants, Altamira (qui épouse par la suite un commandant de l'Armée de terre assassiné par l'ETA en 1977) et José Ignacio, est proche du poste de la Guardia Civil. La famille déménage ensuite à Saint-Sébastien, ou José Ignacio réside jusqu'en 1983.