Honda

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Honda (homonymie).
Honda Motor Co., Ltd.
Honda Giken Kōgyō Kabushiki-kaisha
本田技研工業株式会社
logo de Honda
illustration de Honda

Création
Fondateurs Drapeau : Japon Soichiro Honda
Drapeau : Japon Takeo Fujisawa
Forme juridique société anonyme
Action 7267
HMC
Slogan « The Power of Dreams »
Au Québec : « La puissance des rêves »
Siège social Tokyo
Drapeau du Japon  Japon
Direction Drapeau : Japon Takahiro Hachigo, PDG
Activité Automobile, Moto, Scooter, Quad, Groupe électrogène, Pompe, Motoculteur, Hors bord, Robotique, Avion à réaction, Moteur à réaction, Panneau solaire
Filiales HMSI ( en), American Honda Motor Company ( en), Honda Canada ( en), Honda Taiwan ( en), Honda Racing Corporation, Honda Cars India ( en), Honda Aircraft Company ( en), Honda Manufacturing of Alabama ( en), Honda of the UK Manufacturing ( en), Honda Aero ( en), Dongfeng Honda ( en) et Honda Australia ( d)
Effectif 211 915 (31 mars 2017)
Site web world.honda.com

Chiffre d’affaires 13 999,2 milliards de  yens, soit 117,9 milliards d' euros (31 mars 2017)
Honda CB900F Bol d'Or et son moteur 4 temps.

Honda Motor Company, Limited (本田技研工業株式会社, Honda Giken Kōgyō kabushiki kaisha ?, Honda Technology Research Institute Company, Limited), ou plus simplement Honda, est un constructeur d' automobiles, de camions, de motocyclettes, d' ATVs et de scooters ainsi que d' avions d'affaires. C'est également un fabricant de générateurs électriques, moteurs de bateaux, ainsi que d'équipements pour le jardinage et le bricolage. En 2008, Honda a vendu plus de dix-sept millions de moteurs à quatre temps, ce qui en a fait le plus important producteur du monde.

Histoire

Dans les années 1930, Soichiro Honda crée une entreprise fabriquant des segments de pistons, la Tokai Seiki Heavy Industry, qui se fit absorber pendant la Seconde Guerre mondiale par Toyota. Au sortir de la guerre, Honda s'associe à un homme d'affaires, Takeo Fujisawa avec qui il fonde le [1] l'entreprise Honda Motor Company, Limited [2]. Après la guerre, ce dernier récupéra des moteurs de générateurs qu'il greffa sur une bicyclette. Ce petit véhicule économique, appelé Type A, connut du succès et lança la marque. Les motocyclettes furent ensuite de la partie et contribuèrent à la notoriété du constructeur. À partir de 1963, la marque se lança dans la production automobile et produit des voitures à moteur de motos comme la S360 et la S600.

Le siège social de l'entreprise est situé à Tōkyō dans le quartier de Minato. Le président directeur général actuel est M. Takahiro Hachigō, qui a succédé à M. Takanobu Itō en juin 2015 [3].

Motocyclettes

En compétition, Honda arriva en Europe au début des années 1960, gagnant en 1967 tous les titres mondiaux "constructeur" avec ses machines multicylindres : (50 cm3 à deux cylindres, 125 cm3 à cinq cylindres, 250 cm3 à six cylindres, etc.) toutes équipées de moteur à quatre temps.

Au début des années 1970, Honda deviendra imbattable en endurance en remportant la course de Daytona aux États-Unis, puis par l'intermédiaire de l'écurie montée par l'importateur français Japauto, qui engagera des CB-750 réalésées à 969 cm3, grâce au duo Christian Léon/ Jean-Claude Chemarin. Cette dernière sera commercialisée sur le réseau français.

Lorsque Honda voudra revenir en Grand Prix avec un moteur 4-temps, il échouera et devra adopter le moteur 2-temps, comme tous les autres constructeurs (nombreuses victoires et trois titres mondiaux avec Freddy Spencer).

Honda VT 500 E.

En moto de tourisme, Honda sera le premier des grands constructeurs japonais à utiliser d'une manière généralisée le moteur 4-temps, notamment avec une gamme de bi-cylindres vertical twin, les CB 250 et CB 350, à simple arbre à cames en tête. La Honda CB99F fut commercialisée en 1979. C'etait une motocyclettes sportive qui renoua avec un large public celle qui permit de finir la gamme Euro Style, dans les années 1980 sortit la Honda VT 500 E qui fut destinée à remplacer la gamme Honda CX. Honda innovera dans les années 1960 en commercialisant la CB-450 avec un double arbre à cames en tête de 45 ch, rivalisant avec les productions non japonaises du double de cylindrée, comme les Triumph 650 bonneville, 750 Norton, BSA, Moto Guzzi, BMW.. La marque produira également des cyclomoteurs monocylindres 4-temps.

En 1969, Honda frappe un grand coup avec le premier 4-cylindres transversal de grande diffusion, la CB 750 Four (appelée familièrement « Quatre pattes » en France) qui deviendra vite une véritable référence, avec le premier frein à disque hydraulique. Ce modèle traversera les années 1970 en jouissant toujours du même grand succès commercial.

Honda sera le champion du multicylindre, avec la 500 Four, puis la 350, puis les 400 et 550 au début des années 1970. Juste retour des choses, ces modèles seront copiés par Benelli, avec la 750 Sei, en particulier.

Au milieu des années 1970, apparaît la Gold Wing, munie d'un moteur de 1 000 cm3, 4-cylindres boxer à transmission par arbre et refroidissement par liquide. Ce modèle aura, par la suite, plusieurs déclinaisons en 6-cylindres, à 1 500 cm3, et jusqu'à 1 800 cm3.

Honda commercialisera aussi une 1 000 cm3 à six cylindres en ligne, la CBX (refroidissement par air, 24 soupapes).

Honda sera le premier constructeur mondial à commercialiser en série une moto turbo-compressée, la 500 CX Turbo en 1982. Cette première 500 sera suivie d'une 650 Turbo.

En 1986, les premières Honda VFR apparaissent. Elle reprennent des solutions technologiques éprouvées en compétition ce qui leur donne un succès immédiat. Le modèle est toujours commercialisé en 2015.

Devant le manque de compétitivité, Honda finira par commercialiser ses engins tout-terrain avec des moteurs deux-temps.

Parmi les moteurs les plus exceptionnels, citons celui à pistons oblongs équipant la gamme NR : un V4 à 32 soupapes tournant à 14 000 tours par minute, initialement étudié pour la compétition, puis extrapolé sur une machine homologable, la NR-750.

Automobile

En 1963, Honda complète sa dotation en se tournant vers l'industrie automobile. Le premier modèle qui sortira des chaînes d'assemblages sera le T360 en juin 1963, suivi quatre mois plus tard par le cabriolet S500 [4], puis S600, et enfin S800.

En 1987, Honda produit la première voiture à quatre roues directrices ( Prelude 4-WS).

En 1989, Honda innove avec le système VTEC qui permet de faire varier la durée et le moment de levée des soupapes.

En 1999, la S-2000 est la voiture de série dotée de la meilleure puissance spécifique pour un moteur de série atmosphérique : 120 chevaux par litre (125 au Japon). En effet, son moteur atmosphérique 4-cylindres 2.0 VTEC essence développe 240 ch à 8 200 tours par minute. En automobile, ce moteur est également l'un des moteurs (conventionnels) de série dont le régime de rotation maximum est le plus élevé au monde avec 9 000 tr/min (régime de régulation électronique), les versions préparées pouvant aller jusqu'à 10 500 tr/min.

Gamme actuelle

Nom Image Classe Date de lancement Nom Image Classe Date de lancement
Vamos
Drapeau du Japon
Honda Vamos Keijidōsha 1999 Zest
Drapeau du Japon
Honda Zest Keijidōsha 2006
Life
Drapeau du Japon
Honda Life Keijidōsha 2008 N-One
Drapeau du Japon
Honda Life Keijidōsha 2012
N Box
Drapeau du Japon
Honda N Box Keijidōsha 2011 Fit
Drapeau du Japon Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Jazz
Europe
Honda Fit Citadine / Compacte à hayon 2007
Civic
Europe
Honda Civic Compacte à hayon 2012 Civic
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Civic Berline Compacte + coupé 2012
Insight
Drapeau du Japon Europe Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Insight Compacte semi berline / hayon 2009 Accord
Drapeau du Japon Europe
Accord Euro
Drapeau de l'Australie
Acura TSX
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Accord Berline intermédiaire 2008
Inspire
Drapeau du Japon
Accord
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis Drapeau de la République populaire de Chine Drapeau de l'Australie
Honda Accord Berline intermédiaire / Routière 2007 Legend
Drapeau du Japon
Acura RL
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Legend Routière / Luxe 2004
CR-Z
Drapeau du Japon Europe Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda CR-Z Coupé 2010 Freed
Drapeau du Japon
Honda Freed Utilitaire léger / Monospace 2008
Stream
Drapeau du Japon
Honda Stream Fourgonnette / Monospace 2006 Stepwgn
Drapeau du Japon
Honda Stepwgn Fourgonnette / Monospace 2009
Elysion
Drapeau du Japon
Honda Elysion Fourgonnette / Monospace 2004 Odyssey
Drapeau du Japon
Honda Odyssey Fourgonnette / Monospace 2008
Odyssey
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Odyssey Fourgonnette / Monospace 2011 CR-V
Drapeau du Japon Europe Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis Drapeau de la République populaire de Chine
Honda CR-V VUS / SUV compact 2011
Pilot
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Pilot VUS / SUV intermédiaire 2008 Accord Crosstour
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Accord Crosstour VUS multisegment / crossover 2010
Ridgeline
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Ridgeline Pick-up 2005 FC-X Clarity
Drapeau du Japon Drapeau des États-Unis
Honda FCX Clarity Berline 2008
Vezel
Drapeau du Japon
HR-V
Europe Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda HR-V VUS / SUV urbain 2014 NSX
Drapeau du Japon Europe
NSX
Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda NSX Sportive 2015
Clarity Hybride
Drapeau du Japon Flag of Canada.svg Drapeau des États-Unis
Honda Clarity Fuel Cell IMG 0301.jpg
Hybride / Electrique 2018

Anciens modèles

Berlines
  • Honda Vigor
    • Première génération (1981 - 1985)
    • Deuxième génération (1986 - 1989)
    • Troisième génération (1989 - 1995)
  • Honda Legend
    • Première génération (1985 - 1990)
    • Deuxième génération (1991 - 1995)
    • Troisième génération (1996 - 2004)
  • Honda Domani
    • Première génération (1992 - 1997)
    • Deuxième génération (1997 - 2000)
Monospaces
Sportives
Un Honda S600
  • Honda S500 (1963)
  • Honda S600 (1964)
  • Honda S800 (1966 - 1970)
  • Honda Prelude
    • Première génération (1978 - 1982)
    • Deuxième génération (1983 - 1987)
    • Troisième génération (1988 - 1991)
    • Quatrième génération (1992 - 1996)
    • Cinquième génération (1997 - 2001)
  • Honda CR-X
    • Première génération (1983 - 1986)
    • Deuxième génération (1987 - 1992)
    • Troisième génération (1992 - 1998)
  • Honda Integra
    • Première génération (1985 - 1989)
    • Deuxième génération (1989 - 1993)
    • Troisième génération (1993 - 2001)
    • Quatrième génération (2001 - 2006)
  • Honda Beat (1991 - 1996)
  • Honda S2000 (1999 - 2009)
SUV

Course automobile

Première F1 Honda, la RA271 de 1964
Article détaillé : Honda Racing F1 Team.

Honda fut la première marque japonaise à entrer dans le monde de la Formule 1 (au Grand Prix d'Allemagne 1964 se courant en août sur le Nürburgring) en construisant sa propre monoplace, comme la Scuderia Ferrari. Fin 1968, Honda se retirera de la Formule 1 pour y revenir en 1983 en tant que simple motoriste.

De 1986 à 1991, Honda fut associé à six titres consécutifs de champion du monde des constructeurs de Formule 1 (deux avec Williams et quatre avec McLaren), sans compter plusieurs victoires avec Lotus, établissant la nette suprématie du motoriste japonais sur la discipline. De grands pilotes tels que Keke Rosberg, Nigel Mansell, Nelson Piquet, Alain Prost et Ayrton Senna contribuèrent alors aux succès de Honda. Fin 1992, Honda se retira à nouveau pour revenir en 2000, en tant que motoriste des écuries British American Racing (de 2000 à 2005) et Jordan Grand Prix (en 2001 et 2002). Après la belle saison 2004 des BAR-Honda (l'équipe termine vice-championne du monde), Honda prit une participation de 45 % dans l'écurie BAR, avant de racheter la totalité de l'écurie fin 2005, afin de donner naissance au Honda Racing F1 Team à partir de 2006. En 2006, Honda motorisa également la toute nouvelle écurie Super Aguri. Le 5 décembre 2008, Honda annonce la cessation de ses activités en F1, à la suite de la crise économique mondiale qui frappe durement l'industrie automobile. L'écurie est mise en vente, elle est reprise par son directeur technique Ross Brawn qui en fait Brawn GP Formula One Team, laquelle remportera les titres de champion du monde des pilotes et des constructeurs de la saison 2009, grâce à la technologie du double diffuseur.

Dans d'autres langues
Afrikaans: Honda
Alemannisch: Honda
العربية: هوندا
asturianu: Honda
azərbaycanca: Honda
беларуская: Honda
беларуская (тарашкевіца)‎: Honda
български: Хонда
বাংলা: হোন্ডা
brezhoneg: Honda
català: Honda
کوردی: ھۆندا
čeština: Honda
dansk: Honda
Deutsch: Honda
Ελληνικά: Honda
English: Honda
Esperanto: Honda
español: Honda
eesti: Honda
euskara: Honda
فارسی: هوندا
suomi: Honda
galego: Honda
עברית: הונדה
हिन्दी: होंडा
hrvatski: Honda
magyar: Honda
Հայերեն: Հոնդա
Bahasa Indonesia: Honda
italiano: Honda
Basa Jawa: Honda
қазақша: Honda
Кыргызча: Honda
Latina: Honda
lumbaart: Honda
lingála: Honda
lietuvių: Honda
latviešu: Honda
македонски: Хонда
монгол: Хонда
Bahasa Melayu: Honda
Nāhuatl: Honda
Nederlands: Honda
norsk nynorsk: Honda
norsk: Honda
occitan: Honda
polski: Honda
پنجابی: ہنڈا
português: Honda
română: Honda
русский: Honda
саха тыла: Honda
Scots: Honda
srpskohrvatski / српскохрватски: Honda
Simple English: Honda
slovenčina: Honda
slovenščina: Honda
shqip: Honda
српски / srpski: Хонда
Basa Sunda: Honda
svenska: Honda
தமிழ்: ஹோண்டா
తెలుగు: హోండా
Türkçe: Honda
тыва дыл: Хонда
українська: Honda
اردو: ہنڈا
oʻzbekcha/ўзбекча: Honda
Tiếng Việt: Honda
Bân-lâm-gú: Honda
粵語: 本田汽車