Histoire des Roms

Article détaillé : Roms.
Un campement gitan près d' Arles, vu par le peintre Vincent van Gogh.

L’histoire des Roms, aussi appelés gitans, est controversée pour plusieurs raisons. En premier lieu, la culture roms est fondamentalement orale et ne se concentre pas sur sa propre histoire, de telle sorte qu'il n'existe pas de traces écrites de son passage. Son histoire a été étudiée principalement par des non-Roms qui l'ont souvent analysée de façon ethnocentrique. Les premiers mouvements migratoires roms remontent au Xe siècle et beaucoup d'informations ont été perdues à ce sujet. Il est important de signaler que les premiers groupes gitans ayant atteint l' Europe occidentale s'attribuaient une origine mystérieuse et légendaire en partie comme stratégie de protection face à une population devant laquelle elle était en minorité, et en partie pour la mise en scène de spectacles et d'activités.

L'autre problème à prendre en compte est que l'appartenance à la communauté gitane elle-même est une question difficile. Il n'existe pas de limites claires dans la communauté elle-même, ni en dehors, de qui est gitan et qui ne l'est pas. C'est-à-dire que la dénomination gitan peut, selon l'occasion, avoir un sens strictement ethnique sans considération socio-économique, et à d'autres occasions, désigner une personne d'origine humble.

Les principales sources d'informations sont les témoignages écrits, les analyses linguistiques et la génétique des populations.