Histoire de Microsoft Windows

En 1983[1], Microsoft annonçait le développement de Windows, une interface graphique (GUI) pour son système d'exploitation MS-DOS. Le produit a évolué d'une simple interface à deux familles de système d'exploitation, chacune avec sa codebase et son système de fichier.

La famille de versions 3.x et 4.x comprennent Windows 3.0, Windows 3.1x, Windows 95, Windows 98, et Windows Me. Windows for Workgroups 3.11 a ajouté la gestion du réseau 32 bits. Windows 95 ajouta un meilleur support des processeurs 32 bits (néanmoins, MS-DOS, une partie du noyau et certains utilitaires tel le défragmenteur de disque restèrent en 16 bits). Windows 95 ajouta également une nouvelle interface orientée, qui est encore en partie utilisée aujourd'hui.

La famille Windows NT a commencé avec Windows NT 3.1 en 1993. Les versions modernes de Windows sont basées sur le noyau Windows NT (qui fut initialement pensé pour OS/2). Windows fonctionne sur architectures IA-32, x86-64, et ARM 32-bit (ARMv7)[2],[3]. Des versions plus anciennes fonctionnent sur i860, Alpha, MIPS, Fairchild Clipper, PowerPC, et Itanium.

L'Explorateur Windows, le gestionnaire de fichiers graphique, remplaça le gestionnaire de programme à la sortie de Windows 95 et reste jusqu'à Windows 10.

Dans d'autres langues