Himachal Pradesh

Himachal Pradesh
हिमाचल प्रदेश
Emblème
Emblème
Localisation de l'État en Inde
Localisation de l'État en Inde
Administration
Pays Drapeau de l'Inde  Inde
Capitale Shimla
Création
Langue officielle Hindi
Gouverneur Acharya Dev Vrat
Ministre en chef Virbhadra Singh ( Congrès)
Démographie
Population 6 864 602 hab. (2011 [1])
Densité 123 hab./km2
Rang 22e
Géographie
Superficie 55 673 km2
Rang 17e

L'Himachal Pradesh (हिमाचल प्रदेश (himācal pradeś), Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter) est un État du nord-ouest de l’ Inde. Territoire de l'Union en 1950, l'Himachal Pradesh est devenu le 18e État de la République indienne en 1971. Sa capitale Shimla ou Simla fut pendant près d'un siècle la capitale d'été du Raj britannique.

Sa superficie est de 55 673 km2 [1], il est encadré par les États indiens du Jammu-et-Cachemire au nord, du Penjab à l'ouest, de l' Haryana et de l' Uttar Pradesh au sud, de l' Uttarakhand au sud-est et par le Tibet (région de la Chine) à l'est. Situé dans l'ouest de l' Himalaya, son altitude est comprise entre 450 et 7 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'État est drainé par les rivières Chenab, Ravi, Beas, Sutlej et Yamuna.

La signification littérale d'Himachal Pradesh est « province des montagnes enneigées ». Les premières traces de peuplement remontent à 40 000 ans alors que l'implantation de populations indo-aryennes remonte à - 1 500 ans. Plus récemment, la région fut sous la domination des Moghols, des Gurkhas, des Sikhs et des Britanniques avant l'intégration dans l' Union indienne.

Son réseau hydraulique important lui permet de fournir de l'électricité aux États du Nord du pays grâce au barrage de Pandoh ainsi qu'au barrage de Karcham Wangtoo. L'agriculture et le tourisme sont les autres secteurs économiques importants [2].

En 2011, l'Himachal Pradesh comptait 6 856 509 habitants [1] dont 95 % d' hindous.

Histoire

L'histoire de ce qui constitue actuellement l'Himachal Pradesh, remonte à la période de la civilisation de l'Indus (-3 000 à -1 800) dont les populations s'installèrent dans les contreforts de l'Himalaya.

Les aryens seraient arrivés progressivement pendant la période védique (-1500 à - 500), se seraient installés dans les vallées les plus fertiles et auraient assimilé les populations indigènes, à moins qu'elles ne fussent assimilées elles-mêmes. Ils auraient constitué de petits États indépendants et plus ou moins rivaux, les janpadas [3].

Ce morcellement fut la situation qui prévalut jusqu'en 1849, avec quelques interruptions lorsque des dynasties indiennes puissantes réussirent à imposer une unité dans ces territoires aux marges, que le relief rendait peu accessibles. C'est ainsi que les Mauryas (-321 à - 185) contrôlèrent la région, en témoigne la stèle d' Ashoka qui se dresse dans la vallée de Kullu, puis les Guptas (320 à 540) et l'empereur Harsha ( e siècle).

Samsar Chand (1775-1823), prince de Kangra

Au début du deuxième millénaire, des armées musulmanes venant d'Asie centrale pratiquèrent des razzias particulièrement sanglantes dans tout le nord de l'Inde : Mahmud de Ghazni détruisit Kangra en 1009 et Tamerlan mit le pays à sac en quelques mois en 1398.

La présence de l' Empire moghol se fit légèrement sentir au e siècle, mais dès le e siècle recommencèrent les luttes intestines entre princes locaux. Le plus notable d'entre eux, Samsar Chand (1775-1823), grand protecteur des arts, étendit sa domination sur Kangra, Chamba, Suket, Mandi, Bilaspur, Guler, Jaswan, Siwan et Datarpur, c'est-à-dire tout l'ouest de l'Himachal Pradesh. Lors de leur expansion, les Gurkhas l'obligèrent à se retrancher dans le fort de Kangra dont il ne fut délivré que quatre ans plus tard par le maharaja sikh Ranjit Singh. Celui-ci profita de ce succès pour établir son autorité sur les principautés de la région ce qui amena les souverains locaux à s'allier aux Britanniques lors de la Seconde Guerre mondiale anglo-sikh (1848-1849) [4].

Vainqueurs, les Anglais ne restituèrent pas leurs possessions aux princes, lesquels semblèrent s'accommoder de l'autorité du colonisateur. Ils lui apportèrent même une aide en matériel et en hommes lors de la Première Guerre mondiale. Cependant, ce conflit marqua un changement dans l'attitude des Himachalis. Une opposition se fit jour qui contesta autant la présence britannique que les potentats indiens qui maintenaient la population dans une situation semi-féodale.

Du déclin de l'Empire moghol, au milieu du e siècle, jusqu'au début des années 1840, les territoires à prédominance bouddhistes ( Lahaul et Spiti) furent sous la domination des souverains du Ladakh [5].

L'histoire de l'Himachal Pradesh à proprement parler commença en 1948 lorsqu'un État de catégorie C fut créé par la réunion de trente principautés, représentant une superficie de 27 000 km2. En 1956 il prit de statut de Territoire de l'Union, directement administré par le gouvernement fédéral. On lui adjoignit le territoire de Kangra et les régions montagneuses du Penjab en 1966. Enfin, c'est en 1971 que l'Himachal Pradesh devint un État à part entière avec à sa tête Y.S. Parmar qui avait toujours milité pour l'accession à ce statut [3].

Dans d'autres langues
العربية: هيماجل برديش
azərbaycanca: Himaçal Pradeş
беларуская: Хімачал-Прадэш
беларуская (тарашкевіца)‎: Гімачал-Прадэш
български: Химачал Прадеш
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: হিমাচল প্রদেশ
brezhoneg: Himachal Pradesh
ދިވެހިބަސް: ހިމާޗަލް ޕްރަދޭޝް
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: Himachal Pradex
客家語/Hak-kâ-ngî: Himachal Pradesh
Fiji Hindi: Himachal Pradesh
hornjoserbsce: Himačal Pradeš
Bahasa Indonesia: Himachal Pradesh
íslenska: Himachal Pradesh
Qaraqalpaqsha: Himachal Pradesh
कॉशुर / کٲشُر: ہماچل پردیش
لۊری شومالی: هیماچال پئرادئش
македонски: Химачал Прадеш
Bahasa Melayu: Himachal Pradesh
Napulitano: Himachal Pradesh
नेपाल भाषा: हिमाचल प्रदेश
Nederlands: Himachal Pradesh
norsk nynorsk: Himachal Pradesh
Kapampangan: Himachal Pradesh
پنجابی: ہماچل پردیش
português: Himachal Pradesh
srpskohrvatski / српскохрватски: Himachal Pradesh
Simple English: Himachal Pradesh
slovenčina: Himáčalpradéš
slovenščina: Himačal Pradeš
српски / srpski: Химачал Прадеш
Kiswahili: Himachal Pradesh
Türkmençe: Himachal Pradesh
українська: Гімачал-Прадеш
oʻzbekcha/ўзбекча: Ximachalpradesh
Tiếng Việt: Himachal Pradesh
მარგალური: ჰიმაჩალ-პრადეში
Bân-lâm-gú: Himachal Pradesh