Gustav Fechner

Gustav Fechner
Portrait de Gustav Fechner
Biographie
Naissance
à Gross Särchen
Décès (à 86 ans)
à Leipzig
Nationalité Drapeau de l'Allemagne  Allemagne
Thématique
Formation médecine, physiologie, mathématiques
Profession Physicien, psychologue, statisticien, professeur d'université ( d) et philosophe Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de Leipzig Voir et modifier les données sur Wikidata
Approche psychophysique
Membre de Académie saxonne des sciences (à partir du ), Leopoldina et Académie royale des sciences de Prusse Voir et modifier les données sur Wikidata

Gustav Theodor Fechner (1801-1887) est un philosophe et psychologue allemand connu pour être l'un des fondateurs de la psychologie expérimentale et de la psychophysique. Il a notamment formulé la loi de Weber-Fechner, qui propose une relation générale entre la grandeur physique d'un stimulus et la sensation.

Biographie

Gustav Fechner est né à Gross Särchen ( Lusace, Prusse), en 1801 et mort à Leipzig en 1887. Orphelin à 5 ans de son père, un pasteur, son oncle, pasteur aussi, pourvoit à son éducation ; néanmoins, la religion protestante l'influencera peu. Il entre à la faculté de médecine à l'âge de 16 ans, puis la délaisse pour assister aux cours d' Ernst Heinrich Weber qui enseigne la physiologie et les mathématiques à Leipzig.

En 1839, Fechner s'intéresse au problème de l'âme. Il publie ses résultats en 1851, affirmant que la conscience est diffuse partout dans l' Univers, que l' âme ne meurt pas. Ses travaux mélangent ensuite, jusqu'à la fin de sa vie, psychologie, physique et métaphysique.

L'idée directrice de Fechner repose sur l'existence d'un parallélisme psychophysique entre l'esprit (psycho) et le corps (physique). Sur le plan philosophique, c'est une position inspirée de Baruch Spinoza, qui conclut que matière et esprit sont indissociables, comme les deux faces d'une même médaille [[réf. souhaitée].

« La révélation de Fechner »

Le , alors qu'il est encore au lit, Gustav Fechner a une révélation. Il pense avoir résolu tout à coup une vieille énigme philosophique, celle de la relation entre l'âme et le corps. Il pense même avoir trouvé comment la mesurer : grâce à une équation mathématique simple reliant l'intensité de la sensation (ce que l'on ressent subjectivement) à celle du stimulus. L' histoire des sciences a retenu ce 22 octobre comme date de fondation de la psychophysique.

Dans d'autres langues