Guidage de missile

Un missile AIM-9 Sidewinder sur le point de toucher un North American F-86 Sabre lors d’un tir d’exercice à la base China Lake en 1977.
Un Sikorsky SH-60 Seahawk lance des leurres destinés à tromper les missiles à guidage infrarouge.

Le guidage est l’ensemble des opérations qui permettent au missile de remplir sa mission, du point de vue approche vers l’objectif ou but choisi, malgré l’intervention de perturbations (turbulences de l’air, bruit des détecteurs, mouvement de la cible…). C’est le guidage qui permet de faire la distinction entre un missile et une roquette ou un projectile d’artillerie[1]. Le guidage (mouvement du centre de gravité) est différent du pilotage (mouvement autour du centre de gravité).

Les systèmes de guidage sont de natures très variés, selon la technologie disponible et l’objectif du missile. Ils comprennent deux fonctions principales : la détection de la cible, et l’élaboration des ordres transmis au pilotage. Ces systèmes se retrouvent aussi sur des bombes guidées[N 1].