Guerre civile chilienne de 1891

Guerre civile chilienne 1891
Description de cette image, également commentée ci-après
Torpillage de la frégate Blanco Encalada
Informations générales
Date 16 janvier
Lieu Eaux territoriales, Région de Taracapa, Désert d'Atacama et Région de Valparaiso
Casus belli Conflit institutionnel entre la Présidence et le Congrès National
Issue Victoire Congressiste; suicide du président José Manuel Balmaceda et début de la Junte Parlementaire
Belligérants
Flag of the President of Chile.svg
Parti présidentiel et Armée
Naval Jack of Chile.svg
Marine de guerre chilienne et Junte congressiste
Commandants
José Manuel Balmaceda
Juan Williams Rebolledo
Manuel Baquedano
Jorge Montt
Ramón Barros Luco
Adolfo Holley
Emil Körner
Forces en présence
40 000 hommes
2 torpilleurs
1 200 hommes
1 monitor
1 frégate blindée Blanco Encalada (1875)
1 croiseur
1 corvette
1 canonnière
(janvier 1891)
Pertes
1 frégate blindée Blanco Encalada (1875)

Notes

4 000 à 10 000 victimes

Batailles

Zapiga · Alto Hospicio · Punitaqui · Pisagua · Dolores · Huara · Pozo Almonte · Calderilla (naval) · Concón · Placilla

La guerre civile chilienne de 1891 fut la conséquence de l'opposition entre le Congrès National et le président José Manuel Balmaceda et se termina par le suicide de ce dernier le 18 septembre 1891 dans l'enceinte de l'ambassade argentine où il avait finalement trouvé refuge après la défaite de ses partisans.