Goths

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gothique et Goth (manga).
Cet article traite de la tribu germanique. Pour la sous-culture du XXe siècle dont les membres se désignent par « Goths », voir Mouvement gothique.

Goths
Image illustrative de l’article Goths
Hervor mourante à la bataille des Goths et des Huns, peinture de Peter Nicolai Arbo.

Périodeer siècle-e siècle
EthnieGermains
Langue(s)gotique
Religionpaganisme et christianisme (arianisme)
Villes principalesToulouse puis Tolède
Rois/monarquesAlaric, Alaric II, Athaulf, Euric, Pélage, Récarède, Rodéric, Théodoric le Grand, Wamba, etc.
Le périple et les royaumes des Ostrogoths et des Wisigoths en Europe, Ier-Ve siècles.
Aigle en or massif issu d'un trésor wisigoth de Dacie.

Les Goths (prononciation : [go][1]) sont un peuple germanique dont les deux branches, les Ostrogoths et les Wisigoths, engagées à maintes reprises dans des guerres contre et avec Rome pendant la période des grandes invasions de la fin de l'Antiquité, constituent au Ve siècle en Europe occidentale (actuelles Croatie, Italie, France du sud, puis est et sud de l'Espagne) leurs propres royaumes, qui s'effondreront respectivement en 553 et 711. L'origine des Goths est controversée. Au e siècle, formant un seul peuple, ils sont fixés dans la région des actuelles Ukraine et Biélorussie. Après un premier affrontement avec l'Empire romain dans le sud-est de l'Europe, ils se séparent en deux groupes : les Greuthunges à l'est et les Tervinges à l'ouest, plus couramment désignés comme Ostrogoths et Wisigoths, c'est-à-dire Goths de l'est et de l'ouest respectivement.

Vers 375, les Ostrogoths sont soumis par les Huns, puis ils pénètrent dans l'Empire d'Orient en tant que fœderati (« fédérés »). Ils s'emparent de l'Italie en 488 sous la conduite de Théodoric le Grand. Le royaume ostrogoth d'Italie s'effondre en 553 sous l'assaut des troupes de l'empereur Justinien.

Les Wisigoths, vainqueurs en 378 de l'armée romaine de l'empereur Valens lors de la bataille d'Andrinople, deviennent également des fédérés de Rome en 382. Au début du e siècle, ils fondent en Aquitaine le royaume de Toulouse ; un siècle après, ils sont vaincus par les Francs de Clovis et repoussés vers l'Espagne, où ils créent le royaume de Tolède. Celui-ci disparaîtra lors de la conquête musulmane de la péninsule Ibérique en 711.

Sommaire

Dans d'autres langues
Afrikaans: Gote
Alemannisch: Goten
aragonés: Godos
Ænglisc: Gotan
العربية: قوط
مصرى: جوث
asturianu: Pueblu godu
azərbaycanca: Qotlar
Boarisch: Gotn
беларуская: Готы
беларуская (тарашкевіца)‎: Готы
български: Готи
brezhoneg: Goted
bosanski: Goti
català: Gots
čeština: Gótové
Чӑвашла: Готсем
Cymraeg: Gothiaid
dansk: Gotere
Deutsch: Goten
Ελληνικά: Γότθοι
English: Goths
Esperanto: Gotoj
español: Pueblo godo
eesti: Goodid
euskara: Godo
فارسی: گوت‌ها
suomi: Gootit
Frysk: Goaten
Gaeilge: Goit
galego: Godos
𐌲𐌿𐍄𐌹𐍃𐌺: 𐌲𐌿𐍄𐌰𐌽𐍃
עברית: גותים
हिन्दी: गोथ
hrvatski: Goti
magyar: Gótok
հայերեն: Գոթեր
Bahasa Indonesia: Goth
íslenska: Gotar
italiano: Goti
日本語: ゴート族
ქართული: გუთები
한국어: 고트인
kurdî: Got
Latina: Gothi
Lingua Franca Nova: Goto
lumbaart: Goti
lietuvių: Gotai
latviešu: Goti
македонски: Готи
മലയാളം: ഗോത്ത്
монгол: Гот
မြန်မာဘာသာ: ဂေါ့သလူမျိုး
Plattdüütsch: Goten
Nedersaksies: Goten
Nederlands: Goten
norsk nynorsk: Gotarar
norsk: Gotere
polski: Goci
Piemontèis: Gòt
português: Godos
română: Goți
русский: Готы
sicilianu: Goti
Scots: Goths
srpskohrvatski / српскохрватски: Goti
Simple English: Goths
slovenčina: Góti
slovenščina: Goti
shqip: Gotët
српски / srpski: Готи
svenska: Goter
Türkçe: Gotlar
татарча/tatarça: Готлар
українська: Готи
oʻzbekcha/ўзбекча: Gotlar
Tiếng Việt: Goth
中文: 哥特人
Bân-lâm-gú: Goth lâng
粵語: 哥德人