Gorgosaurus

Gorgosaurus, ce qui signifie « lézard féroce », est un genre de dinosaure théropode tyrannosauridé qui vivait dans l'ouest de l'Amérique du Nord au Crétacé supérieur, il y a entre environ 76,5 et 75 millions d'années. Des restes fossiles ont été trouvés dans la province canadienne de l'Alberta et aussi dans l'État américain du Montana. Les paléontologues ne reconnaissent que l'espèce type, Gorgosaurus libratus, bien que d'autres espèces aient été classées à tort dans ce genre.

Comme les tyrannosauridés les plus connus, Gorgosaurus était un prédateur bipède pesant plus d'une tonne à l'âge adulte, avec des dizaines de grandes dents pointues, aux membres antérieurs relativement petits se terminant par deux doigts. Gorgosaurus était très étroitement lié à Albertosaurus et plus lointainement au plus grand tyrannosaure. Gorgosaurus et Albertosaurus sont extrêmement semblables, ne se distinguant que par des différences subtiles dans les dents et les os du crâne. Certains experts considèrent G. libratus comme une espèce d’Albertosaurus ; cela ferait de Gorgosaurus un synonyme junior de ce genre.

Gorgosaurus a vécu dans un environnement de plaines luxuriantes le long du bord d'une mer intérieure. Prédateur, il était au sommet de la chaîne alimentaire, et s'attaquait aux abondants cératopsidés et hadrosauridés. Dans certaines régions, Gorgosaurus coexistait avec un autre tyrannosauridé, Daspletosaurus. Bien que ces animaux étaient à peu près de la même taille, il existe des preuves de différenciation de niche entre les deux. Gorgosaurus est le mieux représenté des tyrannosauridés par le nombre de fossiles puisqu'il est connu par des dizaines de spécimens. Ces restes abondants ont permis aux scientifiques d'étudier l'histoire de sa vie et d'autres aspects de sa biologie.

Description

Gorgosaurus libratus avec un humain à l'échelle.

Gorgosaurus était plus petit que Tyrannosaurus ou Tarbosaurus, plus proche par la taille d’Albertosaurus et de Daspletosaurus. Les adultes atteignaient 8 ou 9 mètres de long, du museau à la racine de la queue[1],[2]. Les paléontologues estiment que les adultes pesaient plus de 2,4 tonnes[3]. Le plus grand des crânes retrouvé mesure 99 centimètres de long, légèrement plus petit que celui de Daspletosaurus[1]. Comme chez d'autres tyrannosauridés, le crâne était grand par rapport à la taille corporelle, bien que les cavités dans les os du crâne et de grandes ouvertures (fenestrae) entre les os en réduisait le poids. Albertosaurus et Gorgosaurus avaient des crânes proportionnellement plus longs et moins hauts que Daspletosaurus et les autres tyrannosauridés. Le bout du museau était émoussé et l'os nasal et les pariétaux étaient fusionnés le long de la ligne médiane du crâne, comme chez tous les autres membres de la famille. L'orbite était circulaire, plutôt que de forme ovale ou en forme de trou de serrure comme chez d'autres genres de tyrannosauridés. Une haute crête partait de l'os lacrymal au niveau de chaque œil, semblable à celle d’Albertosaurus et de Daspletosaurus[2]. Des différences dans la forme des os entourant le cerveau permettent de différencier Gorgosaurus et Albertosaurus[4].

Reconstitution de Gorgosaurus

Les dents de Gorgosaurus sont des dents typiques de tous les tyrannosauridés connus. Les huit dents des prémaxillaires à l'avant du museau sont plus petites que les autres, serrées et en forme de D en coupe transversale. Chez Gorgosaurus, la première dent du maxillaire supérieur avait le même aspect que les dents du prémaxillaire. Les autres dents étaient de section ovale, plutôt qu'en forme de lame comme chez la plupart des autres théropodes[2]. En plus des huit dents des prémaxillaires, Gorgosaurus avait 26 à 30 dents sur les maxillaires et 30 à 34 dents sur les os dentaires de la mâchoire inférieure. Ce nombre de dents est similaire à celui d’Albertosaurus et de Daspletosaurus mais est inférieur à ceux de Tarbosaurus ou de Tyrannosaurus[5].

Gorgosaurus avait la même apparence générale que tous les autres tyrannosauridés. Sa tête massive était perchée sur un cou en forme de S. Contrairement à sa grosse tête, ses pattes avant étaient très petites. Les membres antérieurs n'avaient que deux doigts, même si un troisième métacarpien est retrouvé chez certains spécimens, vestige du troisième doigt retrouvé chez d'autres théropodes. Gorgosaurus avait quatre doigts à chaque patte postérieure, y compris un premier orteil petit et qui n'entrait pas en contact avec le sol. Les membres postérieurs des tyrannosauridés sont longs par rapport à la taille globale du corps en comparaison avec d'autres théropodes[2]. Le plus long fémur connu de Gorgosaurus mesurait 105 centimètres de long. Chez plusieurs spécimens plus petits de Gorgosaurus, le tibia était plus long que le fémur, une proportion typique signe de déplacement rapide des animaux[1]. Les deux os étaient d'égale longueur chez les plus gros spécimens[6]. La longue et lourde queue servait de contrepoids à la tête et au torse et plaçait le centre de gravité sur les hanches[2].

En 2001, le paléontologue Phil Currie a découvert des empreintes de peau de l'holotype de G. libratus. La peau de Gorgosaurus était lisse, sans les écailles trouvées chez de nombreux autres dinosaures, et semblable à la peau sans plumes trouvée chez de grands oiseaux modernes[7].

Dans d'autres langues
Afrikaans: Gorgosaurus
العربية: جورجوصور
български: Горгозаври
català: Gorgosaure
čeština: Gorgosaurus
Deutsch: Gorgosaurus
English: Gorgosaurus
Esperanto: Gorgosaŭro
فارسی: گورگوسور
galego: Gorgosauro
magyar: Gorgosaurus
latviešu: Gorgozaurs
Nederlands: Gorgosaurus
ଓଡ଼ିଆ: Gorgosaurus
polski: Gorgozaur
português: Gorgossauro
русский: Горгозавр
Simple English: Gorgosaurus
slovenčina: Gorgosaurus
svenska: Gorgosaurus
Türkçe: Gorgozor
українська: Горгозавр
Tiếng Việt: Gorgosaurus