Georges Ier (roi des Hellènes)

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Georges Ier et Georges de Grèce (homonymie).

Georges Ier
(el) Γεώργιος A'
Illustration.
Georges Ier de Grèce vers 1910.
Titre
Roi des Hellènes

(49 ans, 11 mois et 16 jours)
Premier ministreConstantin Kanaris
Zinovios Valvis
Constantin Kanaris
Venizelos Rouphos
Alexandros Koumoundouros
Epaminóndas Deligeórgis
Dimitrios Voulgaris
Alexandros Koumoundouros
Epaminóndas Deligeórgis
Venizelos Rouphos
Dimitrios Voulgaris
Alexandros Koumoundouros
Aristidis Moraitinis
Dimitrios Voulgaris
Thrasivoulos Zaimis
Epameinontas Deligeorgis
Alexandros Koumoundouros
Thrasivoulos Zaimis
Dimitrios Voulgaris
Charílaos Trikoúpis
Alexandros Koumoundouros
Epaminóndas Deligeórgis
Alexandros Koumoundouros
Epaminóndas Deligeórgis
Alexandros Koumoundouros
Constantin Kanaris
Alexandros Koumoundouros
Charílaos Trikoúpis
Alexandros Koumoundouros
Charílaos Trikoúpis
Alexandros Koumoundouros
Charilaos Trikoupis
Theodoros Deligiannis
Dimitrios Valvis
Charílaos Trikoúpis
Theodoros Deligiannis
Konstantinos Konstantopoulos
Charílaos Trikoúpis
Sotírios Sotirópoulos
Charílaos Trikoúpis
Nikolaos Deligiannis
Theodoros Deligiannis
Dimitrios Rallis
Alexandros Zaimis
Georgios Theotokis
Alexandros Zaimis
Theodoros Deligiannis
Georgios Theotokis
Dimitrios Rallis
Georgios Theotokis
Theodoros Deligiannis
Dimitrios Rallis
Georgios Theotokis
Dimitrios Rallis
Kyriakoúlis Mavromichális
Stéphanos Dragoumis
Elefthérios Venizélos
PrédécesseurOthon Othon Ier de Grèce
Roi de Grèce
SuccesseurConstantin Constantin Ier de Grèce
Biographie
Titre completRoi des Hellènes
Prince de Danemark
Prince de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg
DynastieMaison d'Oldenbourg
Nom de naissanceChristian Vilhelm Ferdinand Adolf Georg von Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg
Date de naissance
Lieu de naissanceCopenhague (Danemark)
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décèsThessalonique (Grèce)
Nature du décèsAssassinat
PèreChristian IX de Danemark
MèreLouise de Hesse-Cassel
ConjointOlga Constantinovna de Russie
EnfantsConstantin Constantin Ier de Grèce Red crown.png
Georges de Grèce
Alexandra de Grèce
Nicolas de Grèce
Marie de Grèce
Olga de Grèce
André de Grèce
Christophe de Grèce

Signature de Georges Ier(el) Γεώργιος A'

Georges Ier (roi des Hellènes)
Monarques de Grèce

Georges Ier de Grèce (en grec moderne : Γεώργιος A' της Ελλάδας / Geórgios I tis Elládas), né Guillaume de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg, prince de Danemark puis, par son élection, roi des Hellènes, le à Copenhague au Danemark et mort le à Thessalonique en Grèce. Second souverain de la Grèce moderne et fondateur de la dynastie royale hellène contemporaine, il règne presque cinquante ans, de 1863 à 1913.

En 1863, le prince Guillaume de Danemark est élu roi des Hellènes sous le nom de Georges Ier. Désireux de ne pas commettre les mêmes erreurs que son prédécesseur, le roi Othon Othon Ier de Grèce, le jeune monarque ne tarde pas à s’helléniser et à aller à la rencontre de ses nouveaux sujets. Encore jeune et inexpérimenté, Georges Ier est confronté à une situation intérieure très difficile. À son arrivée au pouvoir, la scène politique grecque est en effet divisée et de graves problèmes financiers secouent le pays. L’agitation nationaliste est par ailleurs très forte et la Grande Idée, autrement dit le désir de réunir tous les Grecs dans un seul et même pays, est au cœur de la politique nationale.

Le règne de Georges Ier est donc largement marqué par les volontés expansionnistes de la population hellène et par l’annexion, tantôt pacifique, tantôt belliqueuse, de plusieurs provinces majoritairement peuplées de Grecs : les îles Ioniennes (1864), la Thessalie (1880) et surtout la Macédoine, l’Épire et la Crète (1913). Malgré tout, la politique de Georges et de ses gouvernements est loin d’être toujours couronnée de succès et des humiliations nationales (comme lorsque les grandes puissances organisent un blocus contre le pays en 1885) et de graves défaites militaires (comme lors de la Guerre gréco-turque de 1897) ponctuent également son règne.

Sur un plan plus personnel, Georges Ier donne naissance à une importante famille, dont plusieurs membres règnent encore sur des États européens. Le mariage du roi avec la grande-duchesse Olga Constantinovna de Russie donne en effet naissance à plusieurs enfants, avec lesquels le souverain entretient des relations étroites mais parfois orageuses. Par son petit-fils, Philip (lui-même fils du prince André), il est l'ancêtre direct, en lignée agnatique, de tous les descendants de la reine Élisabeth II.

Georges Ier meurt assassiné à Thessalonique en 1913 et son fils Constantin Constantin Ier lui succède alors sur le trône de Grèce.

Sommaire

Dans d'autres langues
български: Георгиос I
Bahasa Indonesia: George I dari Yunani
ქართული: გეორგიოს I
македонски: Ѓорѓи I (Грција)
Bahasa Melayu: Georgios I dari Yunani
norsk nynorsk: Georg I av Hellas
português: Jorge I da Grécia
Simple English: George I of Greece
slovenčina: Juraj I. (Grécko)
српски / srpski: Ђорђе I Грчки
Türkçe: I. Georgios