George Edward Moore

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir George Moore (homonymie) et Moore.
George Edward Moore
George Edward Moore.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Dulwich College (à partir de )
Trinity College (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
A influencé
Distinction

George Edward Moore, usuellement cité comme G. E. Moore (né le — décédé le ) est un philosophe anglais qui étudia et enseigna à l'université de Cambridge, notamment à Trinity College, où il fit partie de la société secrète des Cambridge Apostles, tout comme Alfred North Whitehead. Il est, aux côtés de Bertrand Russell, Ludwig Wittgenstein, et avant eux, Gottlob Frege, un des fondateurs de la philosophie analytique, qui prédomine actuellement dans le monde universitaire anglophone.

Moore est cependant surtout connu en raison de son parti pris contre le sophisme naturaliste, de son enthousiasme pour le sens commun dans la méthode philosophique et pour le paradoxe de Moore. S'il était admiré par les autres philosophes de son temps, il n'est plus aujourd'hui célèbre en dehors des cercles académiques philosophiques, à l'inverse de son collègue et ami Russell. Ayant mené une longue critique contre la stagnation des connaissances philosophiques, à l'inverse du dynamique progrès des sciences naturelles depuis la Renaissance, il a été amené à fonder une nouvelle école analytique sur les traces de Thalès de Milet. Parmi ses plus influents ouvrages, Principia Ethica et ses essais The Refutation of Idealism, A Defence of Common Sense, A Proof of the External World. Très appréciés de ses pairs, les écrits de Moore sont réputés pour leur style clair et circonspect, une illustration de l'approche patiente et méthodique des problèmes philosophiques par Moore.

Président de l'Aristotelian Society en 1918 et 1919. Il est enterré dans le cimetière de la paroisse de l'Ascension à Cambridge, en Angleterre. Il est le frère du poète Thomas Sturge Moore, le père du poète Nicholas Moore et du compositeur Timothy Moore. Paul Levy fut son biographe avec Moore: G.E. Moore and the Cambridge Apostles (1979).

Dans d'autres langues