Géorgie du Sud-et-les îles Sandwich du Sud

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Géorgie du Sud et Îles Sandwich du Sud.
Géorgie du Sud-et-les îles Sandwich du Sud
South Georgia and the South Sandwich Islands (en)
Islas Georgias del Sur y Sandwich del Sur (es)
Armoiries
Armoiries
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Géorgie du Sud-et-les îles Sandwich du Sud
Administration
PaysDrapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Statut politiqueTerritoire britannique d'outre-mer, revendiqué par l'Argentine
CapitaleKing Edward Point[1]
Gouvernement
- Chef de l'État
 - Gouverneur
Monarchie
Élisabeth II
Nigel Haywood[2]
Démographie
Population26 hab. (2012)
Densité0,01 hab./km2
Langue(s)Anglais
PIB
 · PIB/hab.
n/a
n/a
Géographie
Coordonnées54° 15′ sud, 36° 45′ ouest
Superficie3 903 km2
Divers
MonnaieLivre sterling
Fuseau horaireUTC −02:00
Domaine internet.gs
Indicatif téléphonique+500
Code ISO 3166-1SGS, GS

La Géorgie du Sud-et-les îles Sandwich du Sud[3], en anglais South Georgia and the South Sandwich Islands, en espagnol Islas Georgias del Sur y Sandwich del Sur, est un territoire britannique d'outre-mer situé dans le Sud de l'océan Atlantique. Il est composé de l'île de Géorgie du Sud et des îlots proches ainsi que de l'archipel des îles Sandwich du Sud. Administré depuis les îles Malouines situées au nord-ouest, le territoire est revendiqué par l'Argentine.

Histoire

La Géorgie du Sud, qui tire son nom de George III du Royaume-Uni, a été découverte en 1675 par le marchand britannique Anthony de la Roché. Celui-ci, de retour d'un voyage commercial au Chili et remontant vers l'Europe, avait été dévié de sa route par une tempête. Les îles Sandwich du Sud ont été découvertes par le capitaine James Cook en 1775.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de l'automne 1943 à l'automne 1944, la Royal Navy a déployé un vaisseau marchand armé pour patrouiller la Géorgie du Sud et les eaux antarctiques contre des raids allemands, en plus de protections côtières encore visibles de nos jours à Cumberland Bay et Stromness Bay, armé de volontaires choisis parmi les baleiniers norvégiens.

Le centre de recherches de King Edward Point, non loin de l'ancienne station baleinière norvégienne de Grytviken, est devenu une petite garnison après la guerre des Malouines. Il a été rendu à un usage civil en 2001 et est exploité par le British Antarctic Survey. Ce dernier dispose également d'une station biologique sur l'île Bird, au nord-ouest de la Géorgie du Sud. Les îles Sandwich du Sud sont quant à elles inhabitées.

Anciennes stations baleinières :

Dans d'autres langues
srpskohrvatski / српскохрватски: Južna Georgija i arhipelag Južni Sandwich