Flysch

Flysch dans les Carpates polonaises (Beskides orientales).
Paysage côtier dans le Pays basque espagnol, constitué de flysch

Le flysch est un dépôt sédimentaire détritique constitué principalement par une alternance de grès et de marnes, qui se sont accumulés dans un bassin océanique en cours de fermeture, dans le cadre d'une orogenèse. Ce terme, d'origine suisse alémanique, fut très fréquemment employé dans les Alpes, puis s'est progressivement répandu à travers le monde. Son adoption a fait l'objet de nombreuses interprétations par le passé, mais les géologues s'accordent aujourd'hui sur une interprétation géodynamique et donc d'un dépôt contrôlé par l'activité tectonique, c'est-à-dire un tectofaciès[1]. Son usage ancien, et parfois erroné, ainsi que l'évolution des connaissances en géodynamique poussent néanmoins certains auteurs à remettre en cause son usage.

Dans d'autres langues
aragonés: Flysch
català: Flysch
čeština: Flyš
Deutsch: Flysch
Ελληνικά: Φλύσχης
English: Flysch
Esperanto: Fliŝo
español: Flysch
euskara: Flysch
فارسی: فلیش
galego: Flysch
hrvatski: Fliš
magyar: Flis
italiano: Flysch
ქართული: ფლიში
Nederlands: Flysch
norsk nynorsk: Flysch
română: Fliș
srpskohrvatski / српскохрватски: Fliš
slovenčina: Flyš
slovenščina: Fliš
shqip: Flishi
српски / srpski: Флиш
svenska: Flysch
українська: Фліш
oʻzbekcha/ўзбекча: Flish