Facteur de croissance

En biologie, un facteur de croissance est une substance nécessaire à la croissance d'un organisme ou micro-organisme, par exemple :

  • les vitamines
  • des bases azotées
  • les extraits de levures.

Par extension, en alimentation animale, ils désignent aussi des antibiotiques utilisés (de manière controversée en raison des risques de généralisation de phénomènes d'antibiorésistance induits par ces pratiques[1],[2], et en raison de leur caractère parfois illégal ou caché) pour doper la croissance d'animaux d'élevages[3]. A titre d'exemple pour l'Europe, l'avilamycine, la Flavomycine, le lasalocide, le monensine, la salinomycine sont très utilisés au début des années 2000 à des doses d'environ 20 grammes par tonne d'aliment, alors que d'autres comme l'Avoparcine, la bacitracine, le carbadox, l'olaquindox, la spiramycine, la tylosine et la virginiamycine sont interdits (en Europe) depuis 1997-1998)[4].

Dans d'autres langues
العربية: عامل نمو
čeština: Růstový faktor
English: Growth factor
日本語: 成長因子
Bahasa Melayu: Faktor pertumbuhan
srpskohrvatski / српскохрватски: Faktor rasta
Simple English: Growth factor
српски / srpski: Faktor rasta
українська: Фактори росту
中文: 生长因子