Ex-voto
English: Ex-voto

Ex-voto dans le sanctuaire de Notre-Dame de Bétharram (France).
Ex-voto dans une église de Tarbes.
Ex-voto de l’église Saint-Victor de Guyancourt contre l’épidémie de choléra qui frappa la commune de Guyancourt en 1850.
Ex-voto entourant la cloche de l'église Saint-Antoine des Hauts-Buttés.
Ex-voto dans l'église Notre-Dame-de-la Pitié à Roquebrune-sur-Argens.

Un ex-voto est une offrande faite à un dieu en demande d'une grâce ou en remerciement d'une grâce obtenue à l'issue d'un vœu (votum) formulé en ce sens. Ces objets peuvent prendre de multiples formes et être réalisés dans de nombreux matériaux différents : dans l'Antiquité romaine, il s'agit majoritairement de petites statuettes ou de plaques anatomiques, d'inscriptions sur tôles de bronze commémorant le vœu contracté et rappelant l'identité du contractant ; dans la religion chrétienne, il s'agit principalement de crucifix, de tableaux, de petites inscriptions sur plaques de marbre, mais aussi, selon les régions et les sujets des prières, des objets en lien avec la grâce accordée : maquettes de bateaux, t-shirts de sportifs, volants d'automobiles, médailles militaires, etc.

Locution latine, ex voto signifie « d'après le vœu » (« conformément à ce qui a été souhaité »). Se dit aussi, par dénigrement, d'un mauvais tableau dont le sujet est pieux.

Dans d'autres langues
català: Exvot
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Dèng-nguông
čeština: Ex voto
English: Ex-voto
Esperanto: Eksvoto
español: Exvoto
galego: Exvoto
hrvatski: Ex-voto
italiano: Ex voto
Nederlands: Ex voto
português: Ex-voto
walon: Esvoto
中文: 還願