Eugénio de Andrade

Eugénio de Andrade
Eugénio de Andrade.jpg
Eugénio de Andrade, peint par Bottelho.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
PortoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
José Fontinhas Póvoa de AtalaiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Docteur honoris causa de l'université de Porto
Grand-croix de l'ordre du Mérite (Portugal)‎ (d)
Grand officier de l'ordre de Sant'Iago de l'Épée (d)
Prix Camões ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Eugénio de Andrade, de son vrai nom José Fontinhas (Póvoa de Atalaia), né le à Fundão et mort le à Porto, est considéré par de nombreux critiques et spécialistes comme l'un des poètes majeurs de langue portugaise.

Marguerite Yourcenar a dit de ses poèmes :

« Ce clavecin bien tempéré de vos poèmes. »

Claude-Michel Cluny, dans Lire, écrit pour sa part :

« Eugénio de Andrade n'appartient à aucune filiation sinon, par affinité, aux Italiens Sandro Penna ou Pier Paolo Pasolini. Mais le Pasolini chantre virgilien moderne de ses années frioulanes, des saisons et du parfum de l'heure, de l'éclat de la jeunesse agreste joueuse et pourtant mélancolique. C'est cela qu'Andrade partage, et la tiédeur sensuelle d'un soleil antique. »

À son tour, André Velter, dans le journal Le Monde, considère que :

« Eugénio de Andrade est l’un des rares poètes portugais contemporains à avoir imposé sa singularité, à avoir traversé la galaxie Pessoa sans demeurer dans la dépendance de ce fabuleux champ d’extraction mentale. »

Eugénio de Andrade a reçu le prix Camões de la littérature portugaise en 2001. Son œuvre a été traduite dans une dizaine de langues.