Enzo Jannacci

Enzo Jannacci
Description de cette image, également commentée ci-après
Enzo Jannacci
Informations générales
Naissance
Milan, Drapeau de l'Italie Italie
Décès (à 77 ans)
Milan, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principaleauteur-compositeur-interprète, chirurgien, acteur
Genre musicalRock - Jazz
Instrumentspiano
Années actives1956-2013

Enzo Jannacci, né à Milan le et mort le dans la même ville, est un auteur-compositeur-interprète, pianiste, acteur et humoriste italien. Il est une figure renommée du monde la chanson et est considéré comme le précurseur du rock italien[1].

Biographie

Après des études classiques et un doctorat en médecine, le jeune Enzo part en Afrique du Sud, puis aux États-Unis afin de se spécialiser dans la chirurgie cardiaque, profession qu'il exerce toute sa vie[2]. Il est amené à travailler au sein de l'équipe du célèbre chirurgien Christiaan Barnard[3].

Il commence sa carrière musicale en 1956. Ayant étudié le piano au conservatoire, il intègre les groupes « Rocky Mountains » et « Rock Boys », où il découvre le Rock n' Roll. C'est avec Giorgio Gaber, leader des "Rocky Mountains" et partenaire musical durant près de 40 ans, qu'il forme le duo « I due corsari » et réalise ses premiers enregistrements[4] . En 1958, il accompagne comme pianiste de jazz de grands noms tels que Stan Getz, Gerry Mulligan, Chet Baker, Bud Powell et Franco Cerri (en), en compagnie desquels il enregistre plusieurs albums.

Il entame une carrière solo dans le courant des années 1960. Chantant souvent en dialecte, il est considéré comme l'une des figures du rock italien. Affectionnant le monde du cabaret, ses textes se caractérisent par le non-sens et le surréalisme et font le succès de tubes comme « El portava i scarp del tennis », « L’Armando », « Son s’ciopàa », ou « Vengo anch’io. No, tu no ».

Au fil des ans, Enzo Jannacci se lance dans la composition de musiques de films et est amené à travailler avec Mario Monicelli, Marco Ferreri, Lina Wertmuller[5]. Sa carrière compte quelques apparitions au cinéma. Son œuvre comptabilise une trentaine d'albums[1].

Enzo Jannacci meurt le 29 mars 2013 dans sa ville natale, des suites d'un cancer[6].

Dans d'autres langues
Afrikaans: Enzo Jannacci
aragonés: Enzo Jannacci
čeština: Enzo Jannacci
Deutsch: Enzo Jannacci
emiliàn e rumagnòl: Enzo Jannacci
English: Enzo Jannacci
Esperanto: Enzo Jannacci
español: Enzo Jannacci
italiano: Enzo Jannacci
lumbaart: Enzo Jannacci
português: Enzo Jannacci
română: Enzo Jannacci
русский: Янначчи, Энцо
svenska: Enzo Jannacci
українська: Енцо Янначчі