Enthéogène

Le peyotl est utilisé rituellement depuis des milliers d'années[1],[2],[3].

Un enthéogène est une substance psychotrope induisant un état modifié de conscience utilisée à des fins religieuses, spirituelles ou chamaniques[4]. Les enthéogènes regroupent un grand nombre de plantes et champignons, ainsi même que certains venins d’animaux qui possèdent des propriétés hallucinogènes dont on peut dériver les substances actives. Les enthéogènes sont employés depuis plusieurs milliers d’années[5] et sur tous les continents, on les retrouve dans le chamanisme et lors de pratiques de guérison, de transcendance, de révélation, de méditation, dans des rituels initiatiques divers et aussi dans le psychonautisme. Parfois, les plantes enthéogènes sont détournées de leur usage traditionnel et sont consommées à des fins artistiques ou simplement afin de connaitre une expérience psychédélique.

Étymologie

Le terme « enthéogène » est un néologisme créé en 1979 par un groupe d’ethnobotanistes et de professeurs en mythologie ( Carl A. P. Ruck, Jeremy Bigwood, Danny Staples, Richard Evans Schultes, Jonathan Ott et Robert Gordon Wasson) pour qualifier les substances traditionnelles qui permettent d'entrer en transe et de connaître des états mystiques ou extatiques[6]. Le terme « enthéogène » est construit à partir du grec, ἔνθεος (entheos) qui signifie « inspiré, possédé, rempli du divin » et γενέσθαι (genesthai) signifiant « qui vient dans l’être ». Ainsi, un enthéogène est une substance qui est la cause d’une inspiration, d’une sensation ou d’un sentiment à connotation spirituelle ou divine[7].

Dans d'autres langues
български: Ентеоген
català: Enteogen
čeština: Entheogen
Deutsch: Entheogen
Ελληνικά: Ενθεογόνο
English: Entheogen
español: Enteógeno
suomi: Enteogeeni
עברית: אנתאוגן
italiano: Enteogeno
lietuvių: Enteogenas
latviešu: Enteogēni
Nederlands: Entheogeen
norsk: Enteogen
polski: Enteogeny
português: Enteógeno
русский: Энтеоген
slovenčina: Enteogén
српски / srpski: Ентеоген
svenska: Enteogen
Tagalog: Entheogen
Türkçe: Entojen