Edward Smith

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edward Smith (homonymie) et Smith.
Edward John Smith
Description de cette image, également commentée ci-après
Le commandant Edward Smith, à bord de l’Olympic.
Alias
E.J.
Naissance
Hanley (Angleterre)
Décès (à 62 ans)
Océan Atlantique (à bord du Titanic)
NationalitéDrapeau : Royaume-Uni Britannique
Profession
Conjoint
Sarah Eleanor Pennington (morte en 1931, mariage : 1887 - 1912)
Descendants
Helen Melville Smith (1898 - 1973)

Edward John Smith ( - ) est un marin britannique. Élevé dans un milieu populaire, il quitte tôt l'école pour s'engager dans la marine. Après avoir obtenu son brevet de capitaine, il entre au service de la White Star Line, prestigieuse compagnie britannique. Il gravit rapidement les échelons, et obtient en 1887 son premier commandement à bord du Celtic. Il dirige par la suite de nombreux navires de la compagnie, notamment le Majestic, qu'il commande pendant plus de sept ans.

Smith acquiert progressivement une forte popularité de par son caractère agréable et imposant, qui lui vaut l'affection de nombreux passagers. En 1904, il devient le commodore de la compagnie, et est désormais chargé de commander ses vaisseaux amiraux. Il commande ainsi successivement le Baltic, l’Adriatic, l’Olympic et le Titanic. Il est à cette époque le marin le mieux payé, et sa popularité est telle que certains n'acceptent de voyager qu'avec lui. Jusqu'en 1911, sa carrière n'est troublée que par deux missions de transport de troupes lors de la Guerre des Boers.

La situation change en 1911. Commandant du tout nouveau paquebot de la compagnie, l’Olympic, Smith ne parvient pas à empêcher une collision avec le croiseur Hawke dans le port de Southampton. L'année suivante, il est « le seul maître à bord après Dieu » du Titanic, qui heurte un iceberg le , et coule le lendemain à 2 heures 20. Smith périt dans le naufrage, à l'âge de 62 ans. Il est représenté dans de nombreux films consacrés à la catastrophe, et plusieurs hommages lui ont été rendus.

Dans d'autres langues