Domaine public (propriété intellectuelle)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Domaine public.
Symbole, sans valeur juridique, utilisé pour indiquer qu'une œuvre est dans le domaine public
Évolution comparée de la durée du droit d'auteur et de l'espérance de vie en France

En droit de la propriété intellectuelle le domaine public désigne l'ensemble des œuvres de l'esprit et des connaissances dont l'usage n'est pas ou n'est plus restreint par la loi.

Cela peut être par exemple :

Dans les deux derniers cas, on dit alors que cette œuvre ou ce brevet est « tombé (ou entré ou élevé) dans le domaine public »[1],[2].

L'entrée dans le domaine public ne correspond pas à une réalité uniforme dans le monde. Le copyright et le droit d'auteur notamment varient d'un pays à l'autre. Ainsi, au Canada une œuvre entre dans le domaine public 50 ans après la mort de tous ses auteurs, alors qu'en France cette durée a été étendue à 70 ans après la mort des auteurs.

L'entrée dans le domaine public ne signifie pas non plus que plus aucune restriction n'existe sur l'œuvre. Pour une photographie de modèle, la personne sur la photo dispose toujours de son droit à l'image, même si l'image est entrée dans le domaine public. Dans les pays où s'applique le droit d'auteur, les auteurs et leurs héritiers conservent indéfiniment leur droit moral. Dans ce cadre, les œuvres n'entrent dans le domaine public que lorsque les droits de chaque auteur sont épuisés.

Dans les pays de copyright, comme les États-Unis d'Amérique, il est possible pour l'auteur de renoncer totalement à ses droits[3]. Dans les pays qui appliquent le droit d'auteur, comme la France, certains droits demeurent, même lorsque l'œuvre est dans le domaine public, le droit moral ne pouvant faire l'objet d'une renonciation. Certaines licences, telle la licence CC0, tentent de se rapprocher le plus possible du domaine public, en permettant de renoncer à autant de droits que le permet la loi.

Le domaine public fédère de nombreuses activités économiques, basées notamment sur l'exploitation des œuvres de l'esprit ou des connaissances[4]. C'est le cas par exemple des éditions de créations littéraires anciennes ou des médicaments génériques (dont le brevet est venu à échéance).

Dans d'autres langues
Afrikaans: Publieke domein
Alemannisch: Gemeinfreiheit
العربية: ملكية عامة
asturianu: Dominiu públicu
azərbaycanca: İctimai mülkiyyət
Boarisch: Gmoafreiheit
беларуская: Грамадскі набытак
беларуская (тарашкевіца)‎: Грамадзкі набытак
čeština: Volné dílo
Zazaki: Malê şari
Ελληνικά: Κοινό κτήμα
English: Public domain
Esperanto: Publika havaĵo
føroyskt: Almenn ogn
ગુજરાતી: પબ્લિક ડોમેન
magyar: Közkincs
interlingua: Dominio public
Bahasa Indonesia: Ranah umum
Basa Jawa: Domain umum
Lëtzebuergesch: Domaine public
Limburgs: Publiek domein
македонски: Јавна сопственост
മലയാളം: പൊതുസഞ്ചയം
Bahasa Melayu: Domain awam
Nedersaksies: Pebliek domein
Nederlands: Publiek domein
norsk nynorsk: Offentleg eigedom
português: Domínio público
română: Domeniul public
srpskohrvatski / српскохрватски: Javno vlasništvo
Simple English: Public domain
slovenčina: Public domain
slovenščina: Javna last
српски / srpski: Јавно власништво
svenska: Public domain
తెలుగు: Public domain
Türkçe: Kamu malı
удмурт: Мер ваньбур
Tiếng Việt: Phạm vi công cộng
Yorùbá: Ohun ìgboro
中文: 公有领域
粵語: 公家領域