Djurgårdens IF (football)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Djurgårdens IF.
Djurgårdens IF
Logo du Djurgårdens IF
Généralités
Nom complet Djurgårdens IF Fotbollförening
Surnoms Blåränderna
Stockholms Stolthet
Fondation 1899
Couleurs bleu et bleu marine
Stade

Stade olympique de Stockholm (1936-2013)

Tele2 Arena (depuis 2013)
(30 370 places)
Siège Klocktornet, Stockholms Stadion
114 33 Stockholm
Championnat actuel Allsvenskan
Président Lars-Erik Sjöberg
Entraîneur Özcan Melkemichel
Joueur le plus capé Sven Lindman (312)
Meilleur buteur Gösta Sandberg (70)
Site web www.dif.se
Palmarès principal
National [1] Championnat de Suède (11)
Coupe de Suède (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Allsvenskan 2016
0

Dernière mise à jour : 7 octobre 2014.

Le Djurgårdens IF est un club suédois de football basé à Stockholm qui évolue actuellement en première division. Fondé en 1899, il constitue la section football du club omnisports Djurgårdens IF. Il a remporté onze titres de champion de Suède, le dernier en 2005, et quatre coupes nationales, la dernière également en 2005. Le club évolue à domicile au Tele2 Arena depuis 2013, partageant ce stade avec un autre club de Stockholm, Hammarby IF, après avoir longtemps joué au stade olympique de Stockholm.

Histoire

Le club omnisports du Djurgårdens IF est fondé le 12 mars 1891. Ses principales sections sont celles de tir à la corde, d' athlétisme, d' aviron et de ski. Le football est alors un sport mineur à Stockholm, principalement en raison du manque de terrains disponibles. La situation change avec l'ouverture du Stockholms idrottspark  (sv) en 1896. Trois ans plus tard, en 1899, le Djurgårdens IF ajoute le football à la liste des sports qu'il propose. Teodor Andersson, ancien joueur du GAIS, participe au développement de cette section football. Les joueurs portent à l'origine des maillots rouges [2], mais ils adoptent dès 1900 le maillot à rayures verticales bleu ciel et bleu marine qui perdure depuis.

Le Djurgårdens IF atteint la finale du championnat pour la première fois en 1904, mais il est battu par l' Örgryte IS par deux buts à un [3]. Le club de Stockholm doit attendre 1912 pour remporter son premier titre de champion de Suède et prendre sa revanche sur Örgryte, battu trois buts à un en finale. Cette victoire marque le début de la première période faste du club, qui dispute six finales supplémentaires jusqu'en 1920, dont trois remportées (1915, 1917 et 1920). Durant cette période, le Djurgårdens IF évolue à domicile au Tranebergs IP  (sv).

À la création du championnat Allsvenskan, en 1925, le Djurgårdens IF joue en deuxième division. Il monte brièvement en première division en 1926-1927, mais retourne aussitôt dans la division inférieure et descend même en troisième division de 1929 à 1932 [4]. Le club s'installe au Stade olympique de Stockholm après la destruction du Tranebergs IP en 1935 [5]. Il végète en deuxième division Nord jusqu'au milieu des années 1940 [6]. Sa remontée en première division en 1945 s'accompagne d'abord de résultats médiocres, à l'image de la pire défaite de son histoire : 11-1 contre l' IFK Norrköping durant la saison 1945-1946.

Gösta Sandberg sous les couleurs de Djurgården.

Sous la direction de l'entraîneur anglais Frank Soo (1954-1955), le Djurgårdens IF développe un jeu physique qui le caractérise tout au long des années 1950 et 1960 et lui permet de remporter ses premiers titres de champion d'Allsvenskan en 1955 et 1959 [7]. Le club redescend brièvement en deuxième division en 1961, mais il retrouve l'élite dès l'année suivante et remporte deux nouveaux titres en 1964 et 1966. Le titre de 1964 est particulièrement controversé : Djurgården se classe premier à la différence de buts grâce à un penalty accordé lors de l'ultime match de la saison contre l' IFK Göteborg [8]. Le joueur emblématique du club durant cette période est Gösta Sandberg, qui dispute 300 matches sous le maillot à rayures entre 1951 et 1966.

Après cette période faste, le Djurgårdens IF connaît des résultats en dents de scie tout au long des années 1970, allant de la troisième place en 1970 et 1975 à la onzième en 1976 [9]. Le club termine quatorzième et dernier du championnat en 1981. Relégué en deuxième division, il passe les quatre années suivantes à tenter de remonter dans l'élite. Il y parvient en 1985, mais termine à nouveau dernier en 1986. Grâce à l'entraîneur Tommy Söderberg, Djurgården retrouve la première division l'année suivante et atteint la finale du championnat 1988, où il est battu par Malmö FF.

Après une victoire en Coupe de Suède en 1990, les années 1990 voient le club alterner promotions et relégations : il passe six saisons en première division et quatre en deuxième. La situation financière est également préoccupante : la section football présente une dette de 10 millions de couronnes en 1998 et semble au bord de la faillite.

Le nouveau millénaire débute de manière plus satisfaisante sur le plan sportif, avec une deuxième place en 2001 suivie de six trophées en quatre ans : trois titres de champion ( 2002, 2003 et 2005) et trois coupes de Suède ( 2002, 2004, 2005). Les années 2000 sont ainsi la meilleure décennie de l'histoire du club [10]. Les résultats restent cependant médiocres à l'échelle européenne, Djurgården ne parvenant pas à franchir les tours préliminaires en Ligue des champions ou en Coupe UEFA.

Dans d'autres langues
беларуская (тарашкевіца)‎: Юргордэн Стакгольм
emiliàn e rumagnòl: Djurgårdens IF Fotboll
Esperanto: Djurgården IF
føroyskt: Djurgårdens IF
עברית: יורגודן
Bahasa Indonesia: Djurgårdens IF Fotboll
íslenska: Djurgårdens IF
Nederlands: Djurgårdens IF
norsk nynorsk: Djurgårdens IF
Simple English: Djurgårdens I.F.
српски / srpski: ФК Јургорден