Dislocation de l'URSS

Façade du grand palais du Kremlin en 1982 (haut) puis en 2008 (bas), les lettres « CCCP » (URSS) ayant été remplacées par les armoiries de la Russie.

La dislocation de l'URSS est le processus politique qui conduit en 1990 et 1991, à la transformation de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS jusqu'au ) en une Communauté des États indépendants (CEI, à partir du ), regroupant autour de la Russie plusieurs anciennes Républiques socialistes soviétiques devenues indépendantes. L'URSS et la CEI ont coexisté durant 18 jours. Malgré la glasnost (transparence) et la perestroïka (réforme, restructuration) promues par Mikhaïl Gorbatchev et malgré la tentative de putsch de Moscou en août 1991, ce processus consécutif à la chute des régimes communistes en Europe conduit à l'effacement du pouvoir absolu du Parti communiste de l'Union soviétique sur la vie politique soviétique et à la dissolution de l'Union soviétique.

Accession des républiques fédérées à l'indépendance

Ville de Douchanbé, capitale du Tadjikistan, placée sous la loi martiale en .

Dans les deux années précédant la dislocation de l'URSS, quatorze des quinze républiques socialistes soviétiques dites « unionales » (союзные республики, soïouznye respoubliki) proclament leur indépendance (entre parenthèses, les dates de déclaration ou de restauration d'indépendance, dans l'ordre chronologique) :

Dans d'autres langues
башҡортса: СССР тарҡалыуы
беларуская: Распад СССР
беларуская (тарашкевіца)‎: Распад СССР
hrvatski: Raspad SSSR-a
Bahasa Indonesia: Pembubaran Uni Soviet
日本語: ソ連崩壊
한국어: 소련의 붕괴
latviešu: PSRS sabrukums
polski: Rozpad ZSRR
русский: Распад СССР
srpskohrvatski / српскохрватски: Raspad Sovjetskog Saveza
slovenščina: Druga ruska revolucija
татарча/tatarça: ССРБ таркалуы
українська: Розпад СРСР
Tiếng Việt: Liên Xô tan rã
吴语: 苏联解体
中文: 苏联解体
Bân-lâm-gú: So͘-liân pang-hoāi
粵語: 蘇聯解體