Deutsches Afrikakorps

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corps expéditionnaire.

DAK
Image illustrative de l’article Deutsches Afrikakorps

Création
Dissolutionmai 1943
PaysDrapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
BrancheWehrmacht
TypeDivision blindée
Effectif250 000[Quand ?][réf, nécessaire]
Équipement560 chars
300 avions
1 000 pièces d'artillerie
[réf. nécessaire]
GuerresSeconde Guerre mondiale
BataillesGuerre du désert
Commandant historiqueErwin Rommel

Le Deutsches Afrikakorps (en abrégé Afrikakorps, Afrika Korps, ou DAK) était le quartier général commandant les divisions allemandes de panzers dans les déserts de Libye et d'Égypte occidentale, puis en Tunisie, pendant la Seconde Guerre mondiale. Peu à peu, le nom Afrikakorps engloba le QG et les unités militaires qui lui étaient rattachées.

Le DAK fut formé le après la décision d'envoyer un corps expéditionnaire en Libye italienne[1] pour soutenir les troupes de Mussolini. En effet, les Italiens étaient bloqués par la contre-offensive du VIIIe corps d'armée britannique, contre-offensive appelée opération Compass. Le corps expéditionnaire allemand était commandé par le général Erwin Rommel et avait à l'origine pour seule mission de reconquérir la Cyrénaïque et la Libye. Le DAK n'a jamais été accusé de crime de guerre.

Dans d'autres langues