Dent de sagesse

Dent de sagesse mandibulaire incluse, bloquée (on devine la dent de sagesse supérieure également incluse)

La dent de sagesse est le nom donné chez l' homme à la troisième molaire, la dernière en arrière sur l'arcade dentaire, dont l’éruption se fait en général entre 16 et 25 ans. Elle est toutefois inconstante. L'être humain en possède quatre, mais certaines personnes peuvent en posséder moins ou même plus. Il n'est pas obligatoire de les enlever. Certaines personnes restent avec toute leur vie.

Étymologie

La première référence aux troisièmes molaires comme dents de sagesse est attribuée aux Grecs antiques [1]. Hippocrate [2] écrit

καὶ ἐν τῇ τετάρτῃ δὲ ἑβδομάδι ὀδόντες φύονται δύο τοῖσι πολλοῖσι τῶν ἀνθρώπων, οὗτοι καλέονται σωφρονιστῆρες.

Dans le quatrième septenaire (28 ans) naissent chez la plupart des Hommes deux dents dites de sagesse.

Le philosophe stoïque Cléanthe (330-232 av. J.-C.) mentionne que l'appellation est reliée à la période d'éruption qui coïncide avec le moment où la pensée de l'Homme murit. Il est intéressant de mentionner que d'après le traité Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres de Diogène Laërce, Cléanthe est décédé d'une infection des gencives, la première enregistrée.

Le mot grec est σωφρονιστῆρες (pl. sōfronistires, sing. sōfronistir, dent de sagesse). σωφρονιστήρ (sōfronistir) est un dérivatif de σώφρων (sofron), qui signifie sage ou prudent. "sôphronizô" signifie "rendre sage"; ce sont donc littéralement les conseillères ou celles qui rendent sage.

Dans son Onomasticon (Ὀνομαστικόν), Julius Pollux présente [3] ces dents comme σωφρονιστῆρες (pl. sōfronistires, sing. sōfronistir, dent de sagesse), mais sont aussi appelées κραντῆρες (krantires), de κραντὴρ (krantir), celui qui accomplit, la dent qui complète l'ensemble, car avec son éruption la dentition est complète.

L' Etymologicum magnum (XIe siècle) signale aussi les "kritêres", les juges, du verbe "krinô", juger [4], [5], [6].

André du Laurens (1558-1609) [7] passe en revue les différents termes :

" Hippocrate appelle les dents dernières des maschelières, dents de sagesse, parce qu'elle sortent à trente ans, et au quatrième septenaire, qui est le temps que l'homme commence d'estre sage, rassis et posé. Avicenne les nomme dents de sens et d'intelligence, et Aristote, dents de perfection : parce qu'elles parfont et accomplissent l'âge. Les Latins les appellent genuinos."

Dans d'autres langues
العربية: ضرس العقل
azərbaycanca: Ağıl dişi
bosanski: Umnjak
čeština: Zub moudrosti
Deutsch: Weisheitszahn
Ελληνικά: Φρονιμίτης
English: Wisdom tooth
فارسی: دندان عقل
עברית: שן בינה
हिन्दी: अकल दाढ़
Bahasa Indonesia: Gigi bungsu
日本語: 親知らず
한국어: 사랑니
Bahasa Melayu: Gigi bongsu
Nederlands: Verstandskies
português: Siso
русский: Зуб мудрости
Simple English: Wisdom teeth
slovenčina: Zub múdrosti
српски / srpski: Умњак
svenska: Visdomstand
українська: Зуби мудрості
Tiếng Việt: Răng khôn
中文: 智齿
Bân-lâm-gú: Tì-hūi-khí