Dafydd ap Llywelyn

Dafydd ap Llywelyn
Illustration.
Dafydd avec son père Llywelyn le Grand et son demi-frère Gruffydd
Titre
Prince de Galles
Couronnement
PrédécesseurLlywelyn le Grand
SuccesseurLlywelyn le Dernier et Owain le Rouge
Biographie
DynastieAberffraw
Date de naissance
Date de décès
PèreLlywelyn le Grand
MèreJeanne d'Angleterre
ConjointIsabelle de Briouze

Dafydd ap Llywelyn
Roi de Gwynedd

Dafydd ap Llywelyn (né en avril 1212[1] – mort en 1246) fut prince des Galles du Nord, puis prince de Galles. Il fut le premier à porter ce titre.

Jeunesse

Dafydd était le seul fils légitime de Llywelyn le Grand né de son épouse Jeanne, fille illégitime du roi Jean d'Angleterre. Il descendait ainsi de la plus importante famille princière du Pays de Galles par son père, et par sa mère il était neveu du jeune roi d'Angleterre, Henri III.

À partir de sa naissance, son père fit tout pour que son fils légitime soit reconnu son successeur, car en Pays de Galles, les fils bâtards avaient autant de droits que ceux issus d'un mariage légal, ainsi son fils aîné et illégitime Gruffydd avait droit à une part de l'héritage.

En 1220, Llywelyn obtint la reconnaissance de Dafydd comme seul prince des Galles du Nord après sa mort des principaux nobles gallois, mais aussi du jeune roi Henri III d'Angleterre. Quelques années plus tard, il fit approuver sa décision par le pape Honorius III qui déclara la mère de Dafydd, Jeanne, légitime (ses parents n'auraient pas été mariés au moment de sa conception). La position de Dafydd était ainsi largement renforcée.

En 1228, Llywelyn négocia le mariage de Dafydd à la fille aînée de Guillaume de Briouze, lord d'Abergavenny, un très puissant seigneur des Marches, dotée de la seigneurie de Builth au sud du Powis. Malgré l'adultère de sa mère avec son futur beau-père et l'exécution de ce dernier par Llywelyn le 2 mai 1230, le mariage de Dafydd à Isabelle eut lieu.

Vers la fin de son règne, Llywelyn, âgé d'une soixantaine d'années, commença à déléguer de plus en plus de fonctions à son fils. En 1238, tous les nobles du Pays de Galles lui rendirent hommage en tant que successeur désigné de son père. Llywelyn finit ensuite sa vie au monastère d'Aberconwy, tandis que Dafydd, protégeant sa succession, attaqua son demi-frère Gruffydd. Il lui retira d'abord ses seigneuries de Powis méridional, avant de le convier à une réunion pour la paix. Accompagné de Richard, évêque de Bangor, Griffin et son fils Owain se rendent à la réunion qui est en fait un guet-apens : ils sont capturés et enfermés au château de Criccieth, tandis que Richard de Bangor s'exile en Angleterre après avoir excommunié Dafydd.

Dans d'autres langues