Daína Chaviano

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chaviano.
Daína Chaviano
Description de cette image, également commentée ci-après
Daína Chaviano en 2008.
Naissance
La Havane, Drapeau de Cuba Cuba
Activité principale
Auteur
Langue d’écritureEspagnol
Genres

Œuvres principales

Daína Chaviano, née en [1] à La Havane, est un écrivain cubain.

Avec Angélica Gorodischer (Argentine) et Elia Barceló (Espagne), elle est considérée comme étant l'une des écrivaines les plus importantes de la littérature fantastique et de la science fiction en Amérique Latine.

Biographie

Titulaire d’une licence de langue et littérature anglaises de l’Université de La Havane, elle a reçu son premier prix littéraire au cours de ses études, lors du premier concours de littérature de science-fiction organisé à Cuba.

À l'époque où elle vivait dans son île natale, elle écrivit plusieurs livres de science-fiction et de fantasy, devenant la romancière la plus vendue et la plus admirée dans ces deux genres de l’histoire de son pays.

Après avoir quitté Cuba pour les États-Unis, en 1991, elle s’est fait plus largement connaître par une série de romans dans lesquels elle aborde des sujets plus contemporains et historiques assortis d’importants éléments mythologiques et fantastiques. Sa prose se déploie avec une égale aisance dans le genre fantastique et dans la littérature traditionnelle.

Ses sujets de prédilection touchent à la mythologie, l’érotisme, l’histoire ancienne, la sociologie, la parapsychologie, la politique et la magie, développés dans un style plein d’images à la fois poétiques et sensuelles.

Parmi ses œuvres, on peut distinguer le cycle romanesque de “La Havane cachée”, composé de Gata encerrada, Casa de juegos, El hombre, la hembra y el hambre, et L'île des amours éternelles[2].

Publié en 25 langues, L'île des amours éternelles est le roman cubain le plus traduit de tous les temps. En 2007, il a reçu la première Médaille d’Or du concours des Florida Book Awards – dont les prix récompensent les meilleurs livres publiés l’année précédente –, dans la catégorie « Meilleure Œuvre en Langue Espagnole ». Ce roman a été finaliste du Prix Relay du Roman d'Évasion 2008.

Daína Chaviano vit aux États-Unis depuis 1991.

Dans d'autres langues
български: Даина Чавиано
brezhoneg: Daína Chaviano
Esperanto: Daína Chaviano
español: Daína Chaviano
italiano: Daína Chaviano
Nederlands: Daína Chaviano
português: Daína Chaviano
română: Daína Chaviano
Simple English: Daína Chaviano
slovenčina: Daína Chavianová
українська: Даїна Чав'яно