Déclaration d'indépendance du Chili

Exemplaire de la déclaration

La Déclaration d'indépendance du Chili est le document par lequel le Chili affirma son indépendance de la Monarchie espagnole. Elle fut rédigée au début de 1818 et approuvée par le Chef Suprême (« Director Supremo ») Bernardo O'Higgins le 12 février de la même année dans la ville de Talca, elle fut néanmoins datée du 1er janvier 1818 dans la ville de Concepción. La cérémonie de fête de l'indépendance fut fixée au , jour du premier anniversaire de la Bataille de Chacabuco.

La déclaration originale, qui contenait des phrases manuscrites ajoutées par O'Higgins, fut conservée dans le Palais de l'Indépendance de Santiago. En 1832, le gouvernement du président José Joaquín Prieto envoya une minutieuse copie au Pérou afin qu'elle fut signée par O'Higgins, et ensuite par ses ministres de l'époque, Miguel Zañartu, Hipólito Villegas et José Ignacio Zenteno qui eux vivaient au Chili.

Cette dernière déclaration fut conservée à La Moneda jusqu'au Coup d'État du 11 septembre 1973, lors duquel elle fut soit brûlée soit (version la plus défendue) détruite par un soldat.