Culte des ancêtres

Le culte des ancêtres est une pratique commune à beaucoup de religions. Abandonné sous sa forme initiale dans de nombreux endroits, ce type de culte subsiste à Madagascar, en Chine, au Viêt Nam, en Corée du Sud, au Mexique, ou en Europe à travers un syncrétisme avec le christianisme. Les religions orientales ont intégré depuis l'origine le culte des ancêtres. Sur le plan formel, les religions monothéistes comme le judaïsme, le christianisme (particulièrement dans sa branche protestante) et l'islam ne le reconnaissent pas (ils le découragent, le relativisent ou le proscrivent), ce qui n'empêche pas la pratique de syncrétismes avec ces confessions, en Afrique et au Moyen-Orient, tels l'islam soufi et, en Amérique latine et Afrique occidentale et centrale, le culte catholique des saints.

Le culte des ancêtres étant intimement lié à la connaissance des générations précédentes, cette pratique a des liens étroits avec la généalogie des peuples concernés.

Dans d'autres langues