Couvre-feu

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Couvre-feu (homonymie).
Une patrouille du couvre-feu arrête des noctambules, dans une ville occupée à onze heures le soir, durant la guerre franco-prussienne.

Un couvre-feu est une interdiction à la population de circuler dans la rue durant une certaine période de la journée, qui est généralement le soir et tôt le matin. Elle est ordonnée par le gouvernement ou tout responsable d'un pays, d'une région ou d'une ville. Cette mesure est souvent décrétée lors de la déclaration de la loi martiale ou de l'état de siège, mais peut aussi être appliquée en temps de paix. Le couvre-feu peut se limiter aux mineurs (États-Unis, Anti-Social Behaviour Act de 2003 en Grande-Bretagne, etc.).

Son but est de permettre aux forces de l'ordre, civile ou militaire, de mieux assurer la sécurité de la zone sous couvre-feu ou de limiter la libre circulation d'une certaine catégorie de personnes, comme les femmes ou les mineurs.

Le couvre-feu au Moyen Âge

À l'origine, une cloche signalait le couvre-feu à la tombée de la nuit pour indiquer qu'il était temps de recouvrir les feux d'un couvercle de fonte pour éviter tout incendie. Cette tradition subsiste dans quelques rares villes en France, notamment à Strasbourg et Pont-Audemer[réf. nécessaire].

Dans d'autres langues
العربية: حظر التجول
asturianu: Toque de queda
azərbaycanca: Komendant saatı
brezhoneg: Keulfe
català: Toc de queda
English: Curfew
Esperanto: Elirblokado
español: Toque de queda
Gaeilge: Cuirfiú
עברית: עוצר
हिन्दी: कर्फ्यू
hrvatski: Policijski sat
Bahasa Indonesia: Jam malam
italiano: Coprifuoco
Latina: Ignitegium
Bahasa Melayu: Perintah berkurung
Nederlands: Spertijd
norsk: Portforbud
português: Toque de recolher
srpskohrvatski / српскохрватски: Policijski sat
Simple English: Curfew
தமிழ்: ஊரடங்கு
Tagalog: Curfew
中文: 宵禁