Cornet à pistons

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornet.
Cornet à pistons
Image illustrative de l'article Cornet à pistons

ClassificationInstrument à vent
FamilleCuivres
Jean-Baptiste Arban

Le cornet à pistons est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres.

Origines

Cornet à piston Courtois du e siècle

Littéralement, un cornet est un « petit cor ». Aujourd'hui enroulé comme une trompette, le cornet fut, de ses origines jusqu'à l'apparition des pistons, voire un peu après, enroulé comme un cor. Au départ, ce petit cor connut plus un emploi de corne d'appel que d'instrument de musique. Il servit en Europe centrale aux postillons transportant la malle du courrier pour prévenir de leur arrivée ou de leur départ. Leur facture et leur tonalité n'était pas réellement fixée. On en trouvait donc de toutes sortes.

Le cornet est le premier instrument à bénéficier de l'invention des pistons en 1820[[réf. souhaitée]. C'est Jean-Baptiste Arban, célèbre cornettiste du e siècle qui apporta quelques modifications à la facture de l'instrument (à pistons). Il préféra remplacer l'embouchure traditionnelle, profonde comme celle des cors, par une embouchure de trompette, plus adaptée au registre aigu de l'instrument. Le cornet à pistons connut un grand succès dès sa création, dans les musiques militaires, alors très à la mode, les opérettes et la musique de kiosque. Citons « le carnaval de Venise » de Jean-Baptiste Arban, une des œuvres les plus connues pour cornet à pistons.

Jean-Baptiste Arban a fait beaucoup pour populariser le cornet à pistons. Il a inventé des techniques de double et triple coup de langue qui lui ont permis de jouer du cornet avec une virtuosité exceptionnelle. Il a aussi écrit la célèbre méthode[1] utilisée pour l'apprentissage de tous les instruments de la famille des cuivres avec trois pistons.

Les premiers cornets étaient munis de deux pistons Warren — du nom de l'inventeur — puis de 3. Les pistons en vigueur aujourd'hui sont du type Périnet ; pendant une période ces deux types de pistons ont cohabité ainsi que les modèles dits « berlinois » et « viennois ».

Dans d'autres langues
العربية: شياع (آلة)
asturianu: Corneta
English: Cornet
Esperanto: Korneto
español: Corneta
eesti: Kornet
euskara: Korneta
suomi: Kornetti
Gaeilge: Coirnéad
galego: Corneta
hrvatski: Kornet
magyar: Kornett
Հայերեն: Կոռնետ
íslenska: Kornett
italiano: Cornetta
日本語: コルネット
한국어: 코넷
မြန်မာဘာသာ: ကောနက်
norsk nynorsk: Kornett
norsk: Kornett
occitan: Cornet
português: Corneta
srpskohrvatski / српскохрватски: Kornet
Simple English: Cornet
svenska: Kornett
Türkçe: Kornet
oʻzbekcha/ўзбекча: Kornet
中文: 短號