Complexe nucléaire Maïak

Complexe nucléaire Maïak
Image illustrative de l'article Complexe nucléaire Maïak
Image satellite du complexe nucléaire Maïak
Administration
Pays Drapeau de la Russie  Russie
Coordonnées 55° 42′ 45″ nord, 60° 50′ 53″ est
Réacteurs
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tcheliabinsk

(Voir situation sur carte : Oblast de Tcheliabinsk)
Complexe nucléaire Maïak

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

(Voir situation sur carte : Russie européenne)
Complexe nucléaire Maïak

Le complexe nucléaire Maïak se trouve entre les villes de Kasli et Kychtym, à 72 km au nord de la ville de Tcheliabinsk en Russie. Le complexe est situé dans l'unité administrative territoriale centrale d' Ozersk, nommée Tcheliabinsk-40 puis Tcheliabinsk-65, qui est située dans l' oblast de Tcheliabinsk.

Course à la bombe atomique en Russie

Zone administrative fermée de la ville d'Ozyorsk

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis montrent leur avance technologique dans le domaine des armes nucléaires en procédant au bombardement atomique d' Hiroshima et de Nagasaki. En URSS, le début de la guerre froide est marqué par une course à l'armement nucléaire. Le complexe nucléaire Maïak est construit dans ce contexte entre 1945 et 1948, en toute hâte et dans le plus grand secret.

À l'origine, le complexe militaro-industriel est conçu afin de fabriquer et raffiner le plutonium pour les têtes nucléaires. Le premier réacteur plutonigène est mis en construction en janvier 1947. Le premier essai nucléaire de l'URSS se déroule en septembre 1949, soit moins de trois ans plus tard. Au total, cinq réacteurs nucléaires à vocation plutonigène sont construits sur le site. Plus tard, le complexe est aménagé en usine de traitement du combustible usé des réacteurs et pour le plutonium militaire issu du démantèlement de l'arsenal nucléaire. En 2006, le site produit du tritium et des radioisotopes mais pas de plutonium. La possibilité d'une transition du complexe vers des services commerciaux de traitement du combustible usé étranger soulève des controverses.

Dans les premières années d'exploitation, les installations du complexe relâchent de grandes quantités d'effluents radioactifs dans plusieurs petits lacs des environs et dans la rivière Tetcha qui aboutit finalement dans l' Ob. Les conséquences de ces rejets ne sont toujours pas déterminées. Il n'est cependant pas contesté que de nombreux employés du site dans les années 1950 et 1960 sont morts des conséquences d'une exposition aux rayonnements ionisants. En 2006, selon des habitants d'Ozersk, il n'y a plus de risque d'irradiation car les émetteurs de rayonnements ionisants ont subi leur décroissance radioactive. contrôles radiologiques effectués en 2008 par le laboratoire de la CRIIRAD démontrent la persistance de la contamination dans des villages situés à 35 et 78 km du site nucléaire de Mayak.

Dans d'autres langues
български: Маяк (комплекс)
čeština: Majak
English: Mayak
suomi: Majak
עברית: מאיאק
magyar: Majak
italiano: Majak
Nederlands: Majak
norsk nynorsk: Majak
norsk: Majak
português: Mayak
Simple English: Mayak accident
slovenčina: Majak
svenska: Majak
Türkçe: Mayak