Communauté caribéenne

Communauté caribéenne
(en) Caribbean Community
(nl) Caribische Gemeenschap
(es) Comunidad del Caribe
Logo de l'organisation
Carte de l'organisation
  •      Pays membres
  •      Pays associés
  •      Pays observateurs

Région Caraïbe
Création
Type Union supranationale
Siège Georgetown ( Guyana)
Coordonnées 6° 49′ 14″ N, 58° 07′ 01″ O
Langue Anglais
Espagnol
Français
Néerlandais
Membres
Secrétaire-général Irwin LaRocque
Président Michel Martelly
Site web http://www.caricom.org/

Géolocalisation sur la carte : Caraïbes

(Voir situation sur carte : Caraïbes)
Communauté caribéenne(en) Caribbean Community(nl) Caribische Gemeenschap(es) Comunidad del Caribe

Géolocalisation sur la carte : Amérique du Sud

(Voir situation sur carte : Amérique du Sud)
Communauté caribéenne(en) Caribbean Community(nl) Caribische Gemeenschap(es) Comunidad del Caribe

Géolocalisation sur la carte : Guyana

(Voir situation sur carte : Guyana)
Communauté caribéenne(en) Caribbean Community(nl) Caribische Gemeenschap(es) Comunidad del Caribe

La Communauté caribéenne, en abrégé CARICOM (en anglais Caribbean Community, en néerlandais Caribische Gemeenschap et en espagnol Comunidad del Caribe), est une organisation supranationale qui regroupe plusieurs États anglophones des Caraïbes, le Suriname néerlandophone et Haïti à la fois francophone et créolophone. Sa langue officielle demeure l' anglais ; cependant le président haïtien Martelly a demandé en 2011 que le français devienne également langue officielle en insistant sur le fait que son pays représente à lui seul la moitié de la population de l'organisation.

Elle est née le 4 juillet 1973 du traité de Chaguaramas  (en) [1] entre quatre pays (la Barbade, le Guyana, la Jamaïque et Trinité-et-Tobago) avec pour objectifs de renforcer les liens interétatiques dans la Caraïbe et, maintenant qu'elle est jumelée au CSME [Quoi ?], de créer un marché commun unique.

Actuellement elle est composée de quatorze États membres et de six membres associés, la majorité appartenant au Commonwealth. Il existe actuellement aussi sept États observateurs de cet espace.

Les principaux organes de décision de l'organisation sont les conférences des chefs d'État et le Conseil des ministres.

Antécédents à la communauté actuelle

Le CARICOM remplace l' Association de libre-échange caribéenne ( CARIFTA, Caribbean Free Trade Association en anglais) qui a existé entre 1965 et 1972. Cette association avait elle-même été constituée pour renforcer l'alliance économique des pays anglophones des Caraïbes en lieu et place de la Fédération des Indes occidentales (West Indies Federation) existante entre le et le .

La communauté est née sous le nom de Communauté et Marché commun de la Caraïbe avec le traité de Chaguaramas signé le par les Premiers ministres Errol W. Barrow de la Barbade, L.F.S. Burnham du Guyana, Michael Manley de Jamaïque et Eric Williams de Trinité-et-Tobago.

Le , lors de la vingt-deuxième rencontre des membres à Nassau (Bahamas), les chefs des gouvernements de la Communauté caribéenne ont révisé le traité de Chaguaramas [2] ré-établissant les statuts du Caricom en y incluant le marché et l'économie unique caribéenne (CSME) ainsi que la création de la Cour caribéenne de justice.

Dans d'autres langues