Cité de Londres

Cité de Londres
Blason de Cité de Londres
Héraldique
La Cité de Londres en septembre 2015
La Cité de Londres en septembre 2015
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni  Royaume-Uni
Nation Angleterre
Région Grand Londres
Comté Grand Londres
Statut cité et comté cérémoniel
Force de police Police de la Cité de Londres
Maire
Mandat
Andrew Parmley ( lord-maire)
2016-2017
Code postal EC, WC, E1
Indicatif 020
Démographie
Population 8 072 hab. (2011)
Densité 2 783 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 30′ 56″ nord, 0° 05′ 32″ ouest
Superficie 290 ha = 2,9 km2
Divers
Devise Domine Dirige Nos
Traduction Seigneur, guide-nous
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

Voir sur la carte administrative d'Angleterre
City locator 14.svg
Cité de Londres

Géolocalisation sur la carte : Londres

Voir sur la carte administrative de Londres
City locator 14.svg
Cité de Londres

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Cité de Londres

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Cité de Londres
Liens
Site web cityoflondon.gov.uk

La Cité de Londres (en anglais : the City of London), appelée couramment the City [1] ou Square Mile, est une ville et un comté à l'intérieur de Londres ; elle est à la fois le cœur historique et le centre géographique de la ville de Londres. Située sur la rive gauche de la Tamise, elle englobe le périmètre du mur de Londres, enceinte de la cité romaine de Londinium. Si elle constitue la plus petite des circonscriptions administratives du Grand Londres, elle se distingue toutefois des 32 autres districts londoniens par son statut sui generis qui lui confère à la fois le titre de «  Cité » et celui de comté cérémoniel, dont le mode d'administration est unique en Angleterre.

La Cité, dont l'emblème est le griffon, comprend deux enclaves ( Inner Temple et Middle Temple) qui ne sont pas administrées par les autorités du lord-maire. En revanche, celles-ci régissent certains parcs se trouvant hors de son territoire.

Au début du XXIe siècle, c'est un grand quartier d'affaires européen. Il concentre les sièges sociaux de nombreuses banques, compagnies d'assurance et grandes entreprises multinationales. Avec sa bourse, c'est également la première place financière [2] au monde devant New York et Tokyo.

Même si la Cité conserve de prestigieux monuments comme la cathédrale Saint-Paul, elle se distingue aujourd'hui par ses gratte-ciels, dont le Gherkin (« Cornichon »), qui « écrasent » les immeubles anciens rescapés des bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Institutions

Vue sur les gratte-ciels de la cité de Londres.

Le premier maire de Londres apparaît en 1192 en la personne d’un drapier, Henry Fitz-Ailwin, en même temps que le statut communal octroyé par Jean sans Terre.
Mais c'est en 1319 qu'une charte signée par Édouard II consacre l'autonomie de la Cité et le rôle prépondérant des guildes (plus tard « vénérables compagnies ») [3] dans son administration.

Depuis cette époque, l'organisation municipale de la Cité gravite toujours autour de la corporation de la Cité de Londres (Common Council) comprenant le lord-maire (Lord Mayor), 25 échevins de la Cour des échevins élus à vie à raison d'un par ward (quartier) et 150 conseillers de la Court of Common Council élus annuellement qui représentent les 110 « vénérables compagnies » répertoriées dans la Cité.

Le lord-maire — terme apparaissant dès 1414 et devenant usuel après 1545 — qui incarne les libertés acquises par les bourgeois, est élu traditionnellement chaque année au Guildhall (l'hôtel de ville de la Cité), le 29 septembre, fête de la Saint-Michel, par les Aldermen et par les Sheriffs, qui sont eux élus le 24 juin précédent par les «  anciennes corporations ». Quelques semaines après son élection, le deuxième samedi de novembre, celui-ci doit se rendre en « grande pompe » au palais de Westminster pour recevoir, par l'intermédiaire du lord chancelier, l'agrément du souverain britannique. Ce traditionnel défilé civique, nommé le Lord Mayor's Show, est l'un des événements les plus courus de Londres [4].

Investi de sa charge, le lord-maire préside le « bureau de la Cité » composé de deux shérifs, d'un chambellan et de divers échevins. Ce bureau a notamment les responsabilités de la police, des écoles, des marchés et de la voirie de la Cité, ainsi que des services d'hygiène du port et des ponts franchissant la Tamise au niveau de son territoire (particulièrement les ponts «  de Londres », «  de la Tour », «  de Southwark » et «  de Blackfriars »).

En dehors de son rôle représentatif, le lord-maire exerce également une fonction judiciaire, puisque tous les délits commis dans la Cité sont relevables de sa juridiction. Il doit donc avoir occupé auparavant la fonction de shérif pour pouvoir être élu.

Si le lord-maire siège au Guildhall, il dispose aussi d'un logement de fonction à la Mansion House.

La Cité dispose d'un remémoreur qui est un fonctionnaire désigné en son sein pour défendre ses intérêts au parlement britannique.

La Cité est la seule circonscription administrative de Londres qui ne soit pas patrouillée par la Metropolitan Police ; elle possède son propre corps de police, la Police de la Cité de Londres. Elle a également la particularité d'octroyer au monarque britannique (roi ou reine) la permission ou non de pénétrer sur sa juridiction ; il s'agit donc d'un véritable État dans l'État britannique [5].

Les wards

Bâtiments modernes et anciens à la Cité.

La Cité est actuellement divisées en 25 wards ou « arrondissements » [6] :

  • Aldersgate
  • Aldgate
  • Bassishaw
  • Billingsgate
  • Bishopsgate
  • Bread Street
  • Bridge
  • Broad Street
  • Candlewick
  • Castle Baynard
  • Cheap
  • Coleman Street
  • Cordwainer
  • Cornhill
  • Cripplegate
  • Dowgate
  • Farringdon Within
  • Farringdon Without
  • Langbourn
  • Lime Street
  • Portsoken
  • Queenhithe
  • Tower
  • Vintry
  • Walbrook

Les « vénérables compagnies »

Voici la liste par ordre de préséance des 110 guildes appelées « vénérables compagnies » (Worshipful Companies) et répertoriées dans la City [7] :

Dans d'autres langues
Afrikaans: City of London
Ænglisc: Lundenceaster
беларуская: Сіці (Лондан)
български: Сити (Лондон)
català: La City
čeština: City (Londýn)
Esperanto: City (Londono)
español: City de Londres
فارسی: سیتی لندن
Bahasa Indonesia: Kota London
íslenska: Lundúnaborg
қазақша: Сити
lietuvių: Londono Sitis
latviešu: Londonas Sitija
Bahasa Melayu: Bandar raya London
Nederlands: City of London
norsk nynorsk: City of London
پنجابی: لندن شہر
português: Cidade de Londres
română: City of London
русский: Сити (Лондон)
srpskohrvatski / српскохрватски: City of London
Simple English: City of London
slovenčina: City of London
српски / srpski: Сити (Лондон)
Türkçe: Londra Şehri
українська: Лондонське Сіті
اردو: لندن شہر
Tiếng Việt: Thành phố Luân Đôn
West-Vlams: City of London
吴语: 伦敦城
中文: 倫敦市
Bân-lâm-gú: Lûn-tun Chhī
粵語: 倫敦市