Chinois d'Indonésie

Mariage chinois à Salatiga (Java central, 1918)
The Tjin Ho (à gauche) et Gan Seng Liep, deux aviateurs indonésiens d'origine chinoise en 1950
Mari Pangestu, ministre indonésienne du Commerce, au World Economic Forum on East Asia en 2008

Les Chinois d'Indonésie sont les Indonésiens qui se déclarent d'origine chinoise.

En l'an 2000, quelque 1 739 000 Indonésiens se déclaraient d'origine chinoise, soit 0,7 % de la population de l'Indonésie. De plus, selon le recensement national de l'année 2010, 2 832 510 Indonésiens se déclaraient d'origine chinoise, soit 1,20 % de la population de l'Indonésie. Toutefois, beaucoup d'experts stipulent que le nombre soit très sous-estimé, à cause des chinois d'Indonésie qui refusent de déclarer leur ethnie dû à la peur de la discrimination. Aussi, de nombreux autres estiment qu'ils n'ont plus d'attaches avec la Chine, et qu'ils sont pleinement Indonésiens. Il y eut, aussi, au cours de l'histoire, de nombreux mariages mixtes, de Chinois, avec des indigènes. Ainsi, il pourrait y avoir entre 3 000 000 et 5 000 000 de personnes d'origines Chinoise, ou partiellement, en Indonésie.

Le stéréotype du "Chinois"

Le stéréotype courant consiste à décrire les Chinois d'Indonésie comme actifs dans des activités commerciales. En fait, on trouve des Chinois également dans les domaines techniques, universitaires et artistiques.