Chammar

La tribu des Chammar (arabe : شمّر, Šammar) constitue une des plus grandes tribus du Nejd, en Arabie, ayant une population estimée de 4 millions de membres en Irak, en Arabie saoudite (concentrés pour la plupart dans la région de Haïl), au Koweït, en Syrie ainsi qu'un nombre indéterminé en Jordanie et Tunisie[1]. À son apogée vers 1850, la tribu contrôlait un territoire allant du centre de l'Arabie jusqu'au nord de l'Irak actuel, l'émirat du Djebel Chammar.

Origines

Les Chammarites sont divisés en trois branches : les Abdah, les Aslam et les Sinjara. Ils sont issus d'une tribu arabe yéménite, les Dayghamides, elle-même issue des Bani Himyar et des Qahtanides. Les Dayghamides immigrèrent plus vers le nord, en s'installant dans la région du Nejd, plus précisément dans les montagnes d'Aja et Salma. L'apparition du nom Chammar est datée des environs du XIVe siècle. La région prendra plus tard le nom de Djebel Chammar.

Dans d'autres langues
العربية: شمر (قبيلة)
català: Banu Xammar
Deutsch: Schammar
English: Shammar
español: Shammar
hrvatski: Šammar
italiano: Shammar
norsk: Sjammar
русский: Шаммар