Cent-Jours

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cent-Jours (homonymie).
Empire français
Cent-Jours

-

Drapeau
Drapeau
Blason
Armoiries

Hymne : Chant du départ

Informations générales
Statut Césarisme
Texte fondamental Constitution de l'an XII et Acte additionnel aux constitutions de l’Empire
Capitale Paris
Langue Français
Histoire et événements
Napoléon débarque à Vallauris, dans le golfe Juan, à son retour de l'île d'Elbe.
7 mars Ralliement du 5e d'infanterie de ligne à l'empereur.
15 mars - 20 mai Guerre napolitaine : échec.
20 mars Accueil triomphal pour Napoléon à Paris.
25 mars Le Pacte des Alliés à Vienne donne naissance à la Septième Coalition (Royaume-Uni, Russie, Autriche, Prusse, Suède).
29 mars Napoléon abolit la traite des Noirs.
22 avril Benjamin Constant rédige à la demande de Napoléon l' Acte additionnel aux Constitutions de l'Empire, qui sera approuvé par plébiscite le .
mai - juin Guerre de Vendée et Chouannerie : victoire tactique des Impériaux, victoire stratégique des Chouans [réf. nécessaire].
16 juin - 3 juillet Campagne de Belgique : échec.
16 juin Batailles de Ligny et des Quatre-Bras : victoire.
18 juin Bataille de Waterloo : échec.
22 juin Seconde abdication de Napoléon Ier. Il sera exilé sur l'île de Sainte-Hélène.
Louis XVIII regagne Paris et son trône.
Empereur des Français
- Napoléon Napoléon Ier
- Napoléon II
Parlement français
Chambre haute Chambre des pairs
Chambre basse Chambre des représentants

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Les Cent-Jours sont la période de l' histoire de France comprise entre le retour en France de l' empereur Napoléon Napoléon Ier, le , et la dissolution de la Commission Napoléon II, chargée du pouvoir exécutif après la seconde abdication de Napoléon Ier, le [N 1]. Du 1er au , la reconquête du pouvoir par Napoléon est rythmée par son débarquement à Golfe Juan et sa marche de plus en plus triomphale vers Paris. Cette période est surnommée « le vol de l'Aigle » par l' historiographie favorable à l'empereur. Du 20 mars au , c'est le second règne impérial de Napoléon Ier. Cette période voit le rétablissement du contrôle de l'administration et de l'armée par Napoléon, la modification de la Constitution avec l' Acte additionnel, et la reprise de la guerre contre les Alliés qui s'achève par la défaite française à Waterloo ( Septième Coalition), et l'abdication de l'empereur. Du 22 juin au , la Commission de gouvernement, établie à la suite de la seconde abdication, maintient l'existence des pouvoirs exécutifs pendant deux semaines, puis laisse remonter sur le trône Louis XVIII, alors réfugié à Gand, après l'occupation de Paris par les armées britanniques et prussiennes.

Origine de l'expression

À l'origine l'expression « Les Cent-Jours  » ne désignait pas la durée du retour impérial mais celle de l'absence du roi Louis XVIII de Paris. On doit son invention au préfet de la Seine, Chabrol de Volvic, qui accueillit Louis XVIII à son retour en ces termes: « Sire, cent jours se sont écoulés depuis le moment fatal où Votre Majesté, forcée de s'arracher aux affections les plus chères, quitta sa capitale au milieu des larmes et des lamentations publiques [1]. ». La chose n'était d'ailleurs pas vraiment exacte puisque, entre le départ du roi le 20 mars et son retour le 8 juillet, il s'était écoulé cent dix jours. Dès 1819, dans ses Mémoires sur les Cent jours, Benjamin Constant appliquait déjà l'expression au retour de Napoléon. Chateaubriand en fit de même.

Dans d'autres langues
العربية: المئة يوم
беларуская: Сто дзён
български: Стоте дни
brezhoneg: Kant-Devezh
čeština: Sto dnů
English: Hundred Days
Esperanto: Cent-Tagoj
español: Cien Días
euskara: Ehun Egunak
עברית: מאה הימים
magyar: Száz nap
Հայերեն: Հարյուր օր
Bahasa Indonesia: Seratus Hari
italiano: Cento giorni
日本語: 百日天下
ქართული: ასი დღე
한국어: 백일천하
मराठी: शंभर दिवस
Bahasa Melayu: Seratus Hari
Napulitano: Ciento juorne
русский: Сто дней
srpskohrvatski / српскохрватски: Sto dana
Simple English: Hundred Days
slovenčina: Sto dní
Türkçe: Yüz Gün
українська: Сто днів
中文: 百日皇朝
粵語: 百日皇朝