Cathédrale Saint-Patrick de New York

Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale ne doit pas être confondue avec une autre cathédrale de New York.
Page d'aide sur l'homonymie D’autres cathédrales portent le nom de cathédrale Saint-Patrick.
Cathédrale Saint-Patrick de New York
image illustrative de l’article Cathédrale Saint-Patrick de New York
Présentation
Nom localSt. Patrick's Cathedral
CulteCatholique romain
TypeCathédrale
RattachementArchidiocèse de New York (siège)
Début de la construction1853
Fin des travaux1878
Style dominantNéo-gothique
ProtectionNational Register of Historic Places (8 décembre 1976)[1]
Site webwww.saintpatrickscathedral.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
PaysDrapeau des États-Unis États-Unis
RégionÉtat de New York
VilleNew York
Coordonnées40° 45′ 31″ nord, 73° 58′ 35″ ouest

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Cathédrale Saint-Patrick de New York

La cathédrale Saint-Patrick de New York, construite entre 1853 et 1878, est située dans le quartier de gratte-ciel de Midtown à New York, en plein cœur de l'arrondissement de Manhattan.

Elle se trouve à l'angle de la Cinquième avenue et de la 50e Rue, à deux pas du Rockefeller Center et non loin de Central Park. Elle est l'église principale de l'archidiocèse de New York et fut construite au XIXe siècle en style néo-gothique sur les plans de l'architecte James Renwick Jr.

Historique

Situation à Manhattan.

Le , un terrain est acheté pour 11 000 USD afin de construire une école catholique dirigée par des Jésuites. Le projet est finalement abandonné et le site vendu en 1813 à l'abbé trappiste Dom Augustin de Lestrange, exilé en Amérique pour fuir les persécutions des autorités françaises. Ce dernier compte y aménager un orphelinat pour 33 enfants. Avec la chute de Napoléon Napoléon Ier en 1814, la plupart des Trappistes retournent en France, abandonnant leur domaine. D'autres voyagent, se rendent au Canada, et ils finissent par bâtir l'abbaye de Saint-Joseph à Spencer. L'orphelinat est maintenu par le diocèse de New York durant le XIXe siècle.

Le diocèse de New York, fondé en 1808 est transformé en archidiocèse par le pape Pie IX en 1850. L'archevêque John Joseph Hughes prend la décision d'ériger un nouveau lieu de culte pour remplacer l'ancienne église de Saint-Patrick, située à l'intersection des rues Prince, Mott et Mulberry Street. Cette église, la St. Patrick's Old Cathedral, détruite par un incendie en 1866, est d'ailleurs reconstruite et consacrée en 1868. De nos jours, elle constitue la plus ancienne église catholique de New York.

La première pierre de Caen de la nouvelle cathédrale est posée le [2], juste à côté de l'orphelinat du diocèse, dans une zone située au nord, à l'écart des quartiers les plus peuplés de New York à cette époque. Le chantier doit s'arrêter à cause de la guerre de Sécession, pour reprendre en 1865. La cathédrale, achevée en 1878, est consacrée le .

Entre 1882 et 1884 les bâtiments de l'archidiocèse sont ajoutés, suivis des tours de la façade ouest en 1888. Dans la partie est de l'édifice, une chapelle de la Vierge, dessinée par Charles T. Matthews, vient compléter l'ensemble au début du XXe siècle. Les vitraux de la chapelle de la Vierge sont conçus et réalisés par Paul Vincent Woodroffe, entre 1912 et 1930 à Chipping Camden en Angleterre. La cathédrale est rénovée entre 1927 et 1931, les grandes orgues y sont installées et le chœur est agrandi[3].

Dans d'autres langues