Calendrier hégirien

Calendrier de 1280 (1863 de l'ère chrétienne), musée Linden, Stuttgart.

Le calendrier hégirien ou calendrier islamique[1] est un calendrier lunaire[1] synodique[2],[3], fondé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun. Une année hégirienne compte 354 ou 355 jours, et est donc plus courte qu’une année solaire d’environ 11 jours.

  • L'année actuelle est 1440 de l'hégire, allant du 12 septembre 2018 au 31 aout 2019.
  • L'année précédente était 1439 de l'hégire, qui débuta le 22 septembre 2017 et finit le 11 septembre 2018.
  • L'année suivante sera 1441 de l'hégire, qui débutera le 1er septembre 2019 et finira le 19 aout 2020.

C'est l'observation à l'œil nu de la nouvelle lune qui signale le début du mois pour les musulmans, et non le calcul astronomique. Or, le premier croissant de lune peut être visible à Riyad mais pas au Caire, d'où des différences de début de mois entre les pays. La date de début de chaque mois dépend de ce qui est visible dans chaque lieu. Par conséquent, les dates varient d'un pays à l'autre, généralement d'un jour ou deux seulement.

De ce fait, le calendrier musulman fondé sur l'observation mensuelle de la nouvelle lune à l'œil nu ne peut pas répondre aux besoins des populations musulmanes qui voudraient l'utiliser, puisqu'il ne permet pas de gérer des activités à long terme, de prévoir, de programmer et d'organiser à l'avance tout ce qui doit l'être. Ces faiblesses ressortent encore plus nettement lorsque chaque État et communauté musulmane de la planète procède à l'observation mensuelle individuelle de la nouvelle lune, débouchant sur une panoplie de calendriers dont les données pour le même jour diffèrent d'un pays à l'autre.

À titre d’illustration, le 1er chawwal 1426, jour de célébration de l’Aïd el-Fitr, correspondait au mercredi 2 novembre 2005 en Libye et au Nigeria, au jeudi 3 novembre dans 30 pays dont l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte, l’Arabie saoudite et une partie des États-Unis, au vendredi 4 novembre dans 13 pays dont le Maroc, l’Iran, le Bangladesh, l’Afrique du Sud, le Canada, une partie de l’Inde et une partie des États-Unis, et au samedi 5 novembre dans une partie de l’Inde[4]. Cet état des choses n’est nullement exceptionnel, il se renouvelle chaque mois.

En conséquence, le calendrier islamique fondé sur l’observation de la nouvelle lune n’est utilisé dans les sociétés musulmanes contemporaines que pour déterminer les dates associées à des célébrations religieuses. Pour tous leurs autres besoins, les musulmans du monde entier utilisent, depuis environ deux siècles, le calendrier grégorien, fondé sur le calcul astronomique.

Dans d'autres langues
العربية: تقويم هجري
azərbaycanca: Hicri təqvim
беларуская (тарашкевіца)‎: Мусульманскі каляндар
Esperanto: Islama kalendaro
हिन्दी: हिजरी
interlingua: Calendario islamic
Bahasa Indonesia: Kalender Hijriyah
日本語: ヒジュラ暦
한국어: 이슬람력
कॉशुर / کٲشُر: اِسلامی تَقويٖم
македонски: Исламски календар
Bahasa Melayu: Takwim Hijrah
norsk nynorsk: Muslimsk tidsrekning
srpskohrvatski / српскохрватски: Islamski kalendar
Simple English: Islamic calendar
slovenčina: Islamský kalendár
slovenščina: Islamski koledar
српски / srpski: Исламски календар
Basa Sunda: Kalénder Islam
Türkçe: Hicrî takvim
татарча/tatarça: Һиҗри тәкъвим
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: ھىجرىيە تەقۋىمى
oʻzbekcha/ўзбекча: Islomiy taqvim
Tiếng Việt: Lịch Hồi giáo
吴语: 伊斯兰历
中文: 伊斯兰历
Bân-lâm-gú: Islam Le̍k-hoat
粵語: 回曆