Céramique

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les arts du feu. Pour les céramiques développées en science des matériaux, voir Céramique technique. Pour les céramiques vitreuses, voir Vitrocéramique. Pour le Céramique, voir Céramique (Athènes).

Une céramique est un objet en argile cuite. La céramique est le matériau, ou bien la technique qui permet de le confectionner. Par extension, de nombreux matériaux contemporains non métalliques et inorganiques entrent dans le champ des céramiques techniques.

Le terme céramique provient du grec ancien κέραμος, kéramos (« terre à potier », « argile »), mais n'apparaît dans son sens moderne qu'à la moitié du XIXe siècle[a], période durant laquelle la science étudie le matériau et l'archéologie (la céramologie) commence véritablement à s'intéresser à la céramique ancienne. Le terme poterie — art du potier — ne suffit alors plus pour désigner toute la variété de la production.

On distingue deux catégories de céramiques :

les céramiques poreuses 
  • la poterie ou terre cuite[b], la plus ancienne, brute et poreuse, de coloration souvent rouge, orangé ou brune due à la présence d'oxyde de fer dans la pâte, la terre cuite est cuite entre 850 et 1 000 °C ;
  • la faïence, apparue dès le VIIIe siècle au Moyen-Orient. Après le façonnage et séchage, les pièces en faïence sont cuites une première fois entre 800 et 1 050 °C selon le type de faïence : c'est la cuisson du biscuit. La pièce biscuitée est poreuse, ce qui permet d'émailler. La pièce subit une dernière cuisson à 980 °C pour fixer l’émail ;
  • les produits réfractaires, à base d'argiles réfractaires, de kaolin et de chamottes, faits pour résister à de hautes températures.
les céramiques vitrifiées 
  • le grès, particulièrement résistant, composé d'une argile à très forte teneur en silice. Cuite une première fois entre 800 et 1 000 °C, la pièce reste poreuse, c'est le « dégourdi ». Le dégourdi permet d'émailler facilement grâce à la porosité de la pièce. La deuxième cuisson, à 1 280 °C, permet l'auto-vitrification de la terre et la fixation de l'émail ;
  • la porcelaine, résultat de l'évolution de la céramique chinoise, produite en Occident à partir du XVIIIe siècle, à base de kaolin. Elle se caractérise par son exceptionnelle dureté et son aspect translucide. Elle est cuite à 800−900 °C pour le biscuit et 1 250−1 400 °C pour la pièce finale.
Panneau mural à décor d'azulejos, à l'entrée du marché central de Funchal (île de Madère).
Dans d'autres langues
Afrikaans: Keramiek
Alemannisch: Keramik
العربية: خزف
asturianu: Cerámica
azərbaycanca: Keramika
беларуская: Кераміка
беларуская (тарашкевіца)‎: Кераміка
български: Керамика
bosanski: Keramika
català: Ceràmica
čeština: Keramika
dansk: Keramik
Deutsch: Keramik
Ελληνικά: Κεραμικό υλικό
English: Ceramic
Esperanto: Ceramikaĵo
español: Cerámica
eesti: Keraamika
euskara: Zeramika
فارسی: سرامیک
suomi: Keraami
Frysk: Keramyk
Gaeilge: Ceirmeacht
galego: Cerámica
עברית: חומר קרמי
hrvatski: Keramika
Kreyòl ayisyen: Seramik
magyar: Kerámia
interlingua: Ceramica
Bahasa Indonesia: Keramik
italiano: Ceramica
Basa Jawa: Keramik
ქართული: კერამიკა
қазақша: Керамика
한국어: 세라믹
Кыргызча: Керамика
Latina: Fictile
lietuvių: Keramika
latviešu: Keramika
македонски: Керамика
Bahasa Melayu: Seramik
Napulitano: Ceramica
Plattdüütsch: Keramik
Nederlands: Keramiek
norsk nynorsk: Keramikk
norsk: Keramikk
occitan: Ceramica
polski: Ceramika
português: Cerâmica
Runa Simi: K'apra
română: Ceramică
русский: Керамика
sicilianu: Ciramica
Scots: Ceramic
srpskohrvatski / српскохрватски: Keramika (materijal)
Simple English: Ceramic
slovenščina: Keramika
svenska: Keramik
тоҷикӣ: Кулолӣ
Türkçe: Seramik
українська: Кераміка
اردو: خزف
oʻzbekcha/ўзбекча: Keramika
Tiếng Việt: Gốm
中文: 陶瓷器
Bân-lâm-gú: Hûi
粵語: 陶瓷